Planète

Les animaux de la haie

Dossier - Plaidoyer pour les haies - Découverte du cincle plongeur
DossierClassé sous :zoologie , écologie , haies

-

Ce superbe dossier en deux parties nous révèlera l'utilité des haies de nos campagnes, pratiquement disparues de nos jours, puis vous découvrirez quel est cet étrange oiseau de nos rivières "le cincle plongeur" .

  
DossiersPlaidoyer pour les haies - Découverte du cincle plongeur
 
Etourneaux - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.
  • Les oiseaux :
Epervier - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

L'avifaune du bocage est variée. Elle peut comporter plus d'une centaine d'espèces ! Le bruant jaune, les fauvettes (babillardes, grisettes, des jardins), la pie-grièche écorcheur, l'hypolaïs polyglotte, la grive mauvis ou l'épervier sont typiques de ce type de milieu.

Bruant jaune- Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

Les autres oiseaux qui peuplent les haies peuvent également se rencontrer dans d'autre biotopes.

Grive litorne - Copyright Frédéric FEVE -tous droits réservés.
Mésange bleue - Copyright Frédéric FEVE -tous droits réservés.

Il s'agit, par exemple, de la buse, du faucon crécerelle, du coucou, de la corneille, de la tourterelle des bois, du hibou moyen-duc, du faisan, du chardonneret, de la linotte, de la pie-grièche grise, de la fauvette à tête noire, du tarier pâtre, de l'accenteur, de la grive litorne, du pic vert, de la mésange bleue, de la perdrix grise, du bouvreuil, du verdier, du geai, du gobe-mouche noir, de la mésange à longue queue, du grimpereau des jardins, du gros-bec, du merle, du rouge-gorge, du pic épeiche, du pouillot véloce, du rossignol et de bien d'autres encore ! On peut ainsi dénombrer plus d'une centaine d'espèces d'oiseaux dans les secteurs bocagers !

Verdier - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.
Crécerelles - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

En fait, la haie offre à la fois le gîte et le couvert aux oiseaux qui l'habitent. Beaucoup peuvent, en effet, facilement y dissimuler leur nid, au sol ou dans l'embrouillamini des multiples branches.

Rouge gorge - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

Les espèces insectivores sont, bien entendu, attirées par la profusion des insectes qui vivent autour de la haie. Les martinets et les hirondelles viennent même y chasser ! Les granivores sont comblés par une fructification arbustive et herbacée abondante. Les frugivores profitent, quant à eux, des baies et des fruits sauvages de la haie. Les oiseaux de proies capturent passereaux ou rongeurs en abondance !

Mais les oiseaux ne sont pas les seuls habitants du bocage. En effet, outre les milliers d'insectes et autres invertébrés qui vivent dans ce milieu, la haie abrite aussi bon nombre de batraciens et de reptiles (orvet, lézard des souches, crapaud commun...), mais également plusieurs espèces de mammifères.

Crapaud - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.
  • Les mammifères :

Un sol non travaillé, un dédale de racines, une nourriture variée à profusion... la haie est le domaine privilégié des micromammifères !

Les musaraignes y trouvent, en effet, insectes, vers et mollusques à volonté. Volontiers frugivores, le lérot et le muscardin se délectent, en automne, des multiples fruits et baies qui recouvrent la haie, tandis que les campagnols et les mulots consomment les graines et les pousses des végétaux. Ces derniers ont une stratégie de reproduction étonnement productive. Ils constituent, de ce fait, la nourriture de base de bon nombre de prédateurs aériens et terrestres.

Au chapitre des mammifères prédateurs, citons la belette et l'hermine, toutes deux spécialisées dans la prédation des petits rongeurs. Plus opportuniste, la fouine, mais surtout le putois, le renard, et occasionnellement le blaireau, fréquentent également le bocage à la recherche d'une nourriture variée, composée de fruits, d'insectes, d'amphibiens, de reptiles, d'oiseaux et de petits mammifères. C'est également le cas du hérisson, cette sympathique boule de piquants bien connue, qui trouve dans la haie, les conditions optimales à son existence.

Hérisson- Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

Les lagomorphes (lièvre et lapin de garenne) peuplent eux aussi le bocage, de même que le chevreuil et le sanglier. La nuit, les chauves-souris capturent, en vol, les insectes nocturnes autour des haies et utilisent ces barrières végétales comme d'indispensables repères géographiques nécessaires à leurs déplacements aériens.

Chevreuil - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.