Planète

La haie milieu vivant

Dossier - Plaidoyer pour les haies - Découverte du cincle plongeur
DossierClassé sous :zoologie , écologie , haies

-

Ce superbe dossier en deux parties nous révèlera l'utilité des haies de nos campagnes, pratiquement disparues de nos jours, puis vous découvrirez quel est cet étrange oiseau de nos rivières "le cincle plongeur" .

  
DossiersPlaidoyer pour les haies - Découverte du cincle plongeur
 

Chauffage, charronnage, production de fruits et de fourrage, clôtures pour le bétail, délimitation des parcelles agricoles... les haies ont été créées par l'homme et entretenues durant des siècles pour leur utilité.

Avec l'apparition récente de l'agriculture intensive, celles-ci ont pourtant rapidement disparu de nos campagnes. Dans le même temps, nos potagers se voyaient matérialisés par de tristes barrières de thuyas ou autres essences exotiques. Une haie ne constitue pas seulement un simple alignement d'arbustes. Elle peut être, au contraire, un véritable écosystème favorable à la vie.

Paysage d'automne - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

Au départ, la haie n'est pas à proprement parler un milieu naturel, puisqu'elle fut implantée par l'homme à partir du XVIIème siècle. Elle avait pour but la délimitation des parcelles agricoles, servait de clôture au bétail et fournissait une production non négligeable de fruits (glands, noix, pommes, poires et baies de toute nature), de fourrage (émondage) et de bois (chauffage et charronnage). Parallèlement, les haies devinrent très rapidement de véritables biotopes, extrêmement attractifs pour notre faune sauvage.

Baies de viorne obier - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.

De plus, ces formations végétales influent de façon bénéfique sur les facteurs naturels. Ainsi, grâce aux haies, l'humidité du sol est localement plus importante. Par l'action des végétaux (évapotranspiration), l'humidité atmosphérique est également favorisée, de même que les rosées matinales. Les haies réduisent aussi l'érosion éolienne en freinant considérablement la vitesse du vent. Enfin, elles fixent durablement les sols (talus, berges...) et contribuent à la propreté de l'eau par l'épuration des nitrates. Elles offrent donc encore aujourd'hui bien des avantages !

Merle - Copyright Frédéric FEVE - tous droits réservés.