Planète

Aller plus loin sur l'Islande

Dossier - Voyage en Islande
DossierClassé sous :Voyage , volcanisme , point chaud

-

L’Islande, aux portes de l’Union européenne, est une île de contraste. On y trouve les glaces des hautes latitudes ; c’est aussi un lieu idéal pour l’étude de la dorsale médio-atlantique. Plongez dans les lacs et les volcans de l'Islande à la découverte de son histoire et de sa biodiversité.

  
DossiersVoyage en Islande
 

Voici une liste de documents pour trouver plus d'informations sur l'Islande. Livres et sites Internet vous aideront à découvrir un peu plus le pays.

Le Mont Kirkjufell situé sur la péninsule de Snæfellsnes.© Claudio Sepúlveda Geoffroy, CC BY-NC 2.0

Bibliographie

  • Exposé et documents fournis par l'APBG de Lille à l'occasion de ce voyage
  • Jacques-Marie Bardintzeff, Volcanologie, Dunod Capes
  • Frédéric Durand, Les Vikings et la mer, éditions Errance, Paris, 1996
  • Jean Merrien, La vie quotidienne des marins au Moyen Âge, des Vikings aux galères, Hachette, 1969
  • John Haywood, Atlas des Vikings, éditions Autrement, 1996
  • Régis Boyer, Les Vikings, histoire et civilisation, Plon Paris, 1992
  • François-Xavier Dillmann, Les runes, écriture des VikingsDossiers d'archéologie, avril 1992
  • Vikings, Angles et Saxons, Historia spécial, 1992
  • Jesse Byock, L'Islande des Vikings, Aubier, collection Historique, Paris, 2007
  • Roland Rabartin et Philippe Rocher, Les volcans, le climat et la Révolution française, mémoire de l'Association volcanologique européenne, n° 1, 56 p., 1993
Un pan de porte du XIIIe siècle conservé à Reykjavik. © National Museum of Iceland

Un peu de littérature

  • Snorri Sturluson, L'Edda. Récits de mythologie nordique traduits du vieil islandais, préfacé par François-Xavier Dillmann, éditions Gallimard, collection L'aube des peuples, 1991
  • Livre de la colonisation (Landnámabók), selon la version de Sturla thórðarson (Sturlubók), traduit de l'islandais ancien, commenté par Régis Boyer, éditions Brepols, collection Miroir du Moyen Âge, 2000
  • Les sagas islandaises : elles datent pour la plupart du XIIIe siècle, et se situent aux frontières de l'histoire et de la légende. Elles rapportent les exploits des colonisateurs. Les auteurs, anonymes, ont traduit une conception de l'Homme artisan de son destin. Il existe les sagas royales (consacrées aux rois de Danemark ou de Norvège), les sagas des contemporains censées être écrites par des auteurs contemporains des événements, les sagas légendaires, les sagas de chevaliers. On trouve aussi une sélection de sagas islandaises traduites par Régis Boyer aux éditions Gallimard, dans la bibliothèque de la Pléiade, réédition en 1991
  • Il y a aussi nombre de contes, dont certains sont présentés dans Contes populaires d'Islande et traduits par Régis Boyer, Iceland Review, 1983, 118 p., épuisé
Retable islandais du XIVe siècle représentant une vierge à l’enfant. © National Museum of Iceland, Wikipédia

Sites Internet d’information sur le pays

Elfe à la porte d’un gîte. © DR

Sur Futura-Sciences, des sujets variés