Islande : des signes avant-coureurs d'une possible éruption volcanique

Classé sous :Eruption , Volcan , islande

En 2010, le volcan Eyjafjallajökull était devenu célèbre pour le nuage de fumée qu'il avait émis dans l'atmosphère européenne, annulant plus de 100.000 vols aériens, et clouant au sol quelque huit millions de passagers.

Aujourd'hui, un autre volcan islandais menace d'entrer en éruption. Mais cette fois, son nom est prononçable par tout francophone. Il s'agit du Mont Thorbjorn, situé dans la péninsule de Reykjanes, à quelques kilomètres de Grindavik. La dernière éruption dans cette région date d'il y a 800 ans. 

Plusieurs tremblements de terre ont été enregistrés, le plus puissant ayant une magnitude de 3,7. Une force considérée comme mineure. Néanmoins, un léger gonflement du volcan a également été observé. Le Icelandic Met Office suspecte cette augmentation de deux centimètres d'être due à une accumulation de magma. Cette seconde information a poussé les autorités à déclarer le niveau d'alerte jaune pour l'aviation, ce qui survient lorsqu'un volcan « connaît des signes de troubles élevés au-dessus des niveaux de fond connus ».

Le mont Thorbjorn se situe dans la péninsule de Reykjanes, en Islande. © Google Maps

La péninsule de Reykjanes étant située sur la dorsale médio-atlantique, où les plaques tectoniques nord-américaine et eurasienne divergent, deux cas sont possibles. Premièrement, si une accumulation de magma est réellement en cours, une éruption pourrait avoir lieu. Secondement, si le gonflement du Mont Thorbjorn est dû à l'activité tectonique, de plus puissants séismes pourraient secouer l'Islande. Afin de pencher vers l'un ou l'autre de ces scénarios, de nouveaux instruments vont être installés pour mesurer l'activité.

L'inspecteur en chef du Department of Civil Protection and Emergency Management, Rognvaldur Olafsson, se veut rassurant. « On doit toujours se préparer au pire, donc nous nous sommes préparés pour une éruption mais le scénario le plus probable est que l'événement va simplement s'arrêter. »

Plusieurs tremblements de terre ont eu lieu non loin du Blue Lagoon, autour de Grindavik en Islande, laissant penser qu'une éruption pourrait être imminente. © Foap.com, Adobe Stock