au sommaire


    Les tomatestomates de production industrielle sont généralement cultivées hors-sol dans de vastes serres ou tunnels de plusieurs hectares, dans les régions méridionales françaises, en Bretagne et dans des pays septentrionaux comme les Pays-Bas et la Belgique.

    Culture de la tomate hors sol. © Davehan2016, CCO

    Culture de la tomate hors sol. © Davehan2016, CCO

    Les cultures de tomates hors-sol sont installées sur des rangées recouvertes de laine de rochelaine de roche. Leur développement est entièrement programmé, avec notamment une alimentation, totalement artificielle, par un mélange d'eau et d'engrais. La solution nutritive utilisée est apportée par un goutte-à-goutte continu, ou à fréquences rapprochées, pour combler le peu de réserve du substrat. Cette solution est entièrement adaptée aux besoins de la plante.

    Culture de tomates hors-sol ou hydroponique. En production industrielle, les plants sont alimentés au goutte-à-goutte avec une solution adaptée. © Carlos Yo, CC by-sa 3.0

    Culture de tomates hors-sol ou hydroponique. En production industrielle, les plants sont alimentés au goutte-à-goutte avec une solution adaptée. © Carlos Yo, CC by-sa 3.0

    Laine de verre, sable

    Dans certaines régions chaudes désertiques, comme en Israël par exemple, les mêmes principes de culture sont pratiqués, la laine de verrelaine de verre étant remplacée par du sablesable. Cela permet d'étendre considérablement la période de production en chauffant les serres en hiverhiver.

    Une serre en Israël. Le remplacement de la laine de verre par du sable augmente la période de production des tomates. © Eddau, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 3.0

    Une serre en Israël. Le remplacement de la laine de verre par du sable augmente la période de production des tomates. © Eddau, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

    Bien sûr, dans les serres, il est nécessaire de favoriser la nouaison, cette dernière étant la phase initiale de la formation du fruit. C'est le moment où l'ovaireovaire de la fleur se transforme en fruit après la fécondationfécondation. Le rendement dépend de ce stade grâce à une bonne pollinisation des fleurs, celle-ci, à la suite d'une absence de ventvent, pouvant être obtenue en faisant vibrer les plantes pour favoriser la dispersion du pollenpollen.

    Culture hydroponique (aussi appelée hors-sol) de la tomate Black Magigno sur des ballots de paille, en Italie. © Giancarlo Dessi, <em>Wikimedia Commons</em>, CC by-sa 3.0

    Culture hydroponique (aussi appelée hors-sol) de la tomate Black Magigno sur des ballots de paille, en Italie. © Giancarlo Dessi, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

    Culture hors-sol et parasites

    Bien sûr, les producteurs de tomates produisant en hors-sol doivent maîtriser également les éventuelles attaques parasitaires.

    <em>Encarsia formosa</em> est utilisé pour éradiquer les aleurodes, parasites de la tomate. © Lars Krogmann, CC by-nc-sa 3.0

    Encarsia formosa est utilisé pour éradiquer les aleurodes, parasites de la tomate. © Lars Krogmann, CC by-nc-sa 3.0

    C'est ainsi qu'ils développent dans leurs serres, par exemple, des élevages d'un insecteinsecte utile de la famille des hyménoptères, Encarsia formosa, capable de combattre efficacement de dangereux parasitesparasites, les aleurodes. Il s'agit là d'une technique de lutte biologique qui s'avère très efficace.