Les plantes carnivores

DossierClassé sous :botanique , plante , plante carnivore

Les plantes carnivores ont un type d'adaptation remarquable dans le monde végétal. Ces plantes développent des formes exceptionnelles, parfois accompagnées de mouvements d'une extrême rapidité et de systèmes de nutrition très particuliers.

  
DossiersLes plantes carnivores
 

Il existe quantité de variétés de plantes dans la nature, toutes plus fascinantes les unes que les autres. Les plantes carnivores ont la particularité d'attirer, de capturer et d'assimiler leurs proies, le plus souvent des petits insectes et des invertébrés.

Sarracénie pourpre. © PiotrZakrzewski, Pixabay, DP

En règle générale, les plantes vivent d'eau, de lumière et d'éléments puisés dans le sol, mais les plantes carnivores vivent dans des terrains pauvres (tourbières, marais ou parois rocheuses). Leur capacité à piéger des organismes vivants - de petites proies, souvent des insectes mais aussi des invertébrés comme des vers ou des limaces, et parfois même de petits mammifères comme des rongeurs - leur permet de pallier le manque de substances nutritives dans ce type de sol.

Le système de nutrition des plantes carnivores

Spectaculaires par leurs formes, intrigantes par leur système de nutrition, les plantes carnivores comptent plus de 700 espèces. Mouvement rapide pour capturer une proie, urnes, pièges à glu, poils collants..., chaque piège est élaboré. Il leur permet de compenser la pauvreté du sol dans lequel elles vivent. Notons qu'il est possible de cultiver une plante carnivore en pot dans un substrat pauvre, en lui offrant une bonne luminosité et un arrosage à l'eau de pluie ou déminéralisée. 

Les plantes carnivores sont nombreuses, certaines adoptent un piège dit actif, d'autres un piège passif ou semi-passif. Sans vouloir être exhaustif, à partir de quatre exemples de plantes carnivores parmi les plus connues, ce dossier montre les différentes méthodes de capture.

À lire aussi sur Futura :