L'arithmétique et les plantes

DossierClassé sous :Mathématiques , botanique , arithmétique

-

Une mise en parallèle très intéressante entre plantes et arithmétique : la suite arithmétique de Fibonacci, le nombre d'or et la beauté des spirales de la botanique... troublant !

  
DossiersL'arithmétique et les plantes
 

La nature semble marquer une prédilection pour la suite de Fibonacci et pour le nombre d'or. Arbres, fleurs, fruits... de nombreuses plantes possèdent dans leur organisation une forme d'arithmétique.

Cœur de tournesol. © Ginette, CC by-nc 2.0

Une proximité entre nature et mathématiques ?

Pour comprendre la proximité entre nature et mathématiques, il faut prendre en compte l'optimisation géométrique de ces arrangements, aussi bien dans le dessin des coquillages que dans la distribution des pétales d'une fleur ou encore la distribution des feuilles sur une branche d'arbre - c'est le rapport d'écartement des feuilles afin d'éviter qu'elles ne se fassent de l'ombre. Des valeurs qui découlent de façon logique, naturelle...

Découvrons, dans ce dossier, le rapport troublant et esthétique entre le monde végétal et les mathématiques, la présence dans la nature de la suite de Fibonacci et du nombre d'or.

Quelques articles publiés sur Futura sur les mathématiques... et les plantes :