Magnifique méduse à crinière de lion nageant au large de l’Ecosse. © George Stoyle, BWPA 2016

Planète

La vie sauvage de Grande-Bretagne en 10 photos époustouflantes

ActualitéClassé sous :zoologie , Nature , forêt

-

Comme chaque année depuis 2009, les lauréats du British Wildlife Photography Awards, qui récompense les plus belles photographies de la vie sauvage prises en Grande-Bretagne, ont été dévoilés début septembre. Voici les premiers prix dans les différentes catégories qui concourent.

En Grande-Bretagne, depuis plusieurs années, septembre donne rendez-vous aux amateurs et aux professionnels de la photographie pour la remise de prix dans des domaines aussi divers que l'astronomie, la météorologie (pour la première fois cette année) et la vie sauvage.

Nous vous invitons à découvrir les clichés des vainqueurs de cette nouvelle édition du concours de photos de la vie sauvage britannique. Merci aux auteurs de nous faire partager leur passion pour le monde animal et végétal qui les entoure.

Une méduse à crinière de lion peuplée de poissons

Pour l'édition de 2016, le premier prix toutes catégories revient à George Stoyle pour ce superbe portrait (en Une) d'une méduse à crinière de lion (Cyanea capillata). En fait, si on regarde bien, il n'y a pas qu'elle sur le portrait : une multitude de petits poissons nagent en sa compagnie dans les eaux froides de l'océan Atlantique, autour de l'île de Hirta, au large de l'Ecosse, protégés par ses tentacules (ils peuvent être des centaines et mesurer jusqu'à 40 mètres !).

« À la fin de l'une de mes plongées, je nageais vers le bateau quand je me suis retrouvé face à face avec la plus grande méduse que j'avais jamais rencontrée, raconte le photographe en mission de reconnaissance pour le Scottish Natural HeritageComme je l'ai approchée prudemment, je remarquais qu'un certain nombre de poissons juvéniles avaient pris refuge à l'intérieur des tentacules urticants ».

Une horde de bébés araignées

Le premier prix de la catégorie « comportement animal » revient à Jacqueline Spindley pour sa photographie d'une horde de bébés araignées à l'assaut d'une toile, au fond d'un jardin, dans le comté de Nottinghamshire, au centre de l'Angleterre.

Arachnophobes, passez votre chemin ! Voici une scène de la vie animale quotidienne dans les recoins d’un jardin qui pourrait être le vôtre. © Jacqueline Spindley, BWPA 2016

Le plus beau portrait animalier

Le lièvre ci-dessous a été surpris par la photographe Jamie Mina près de Tomatin, en Écosse. À voir aussi dans la catégorie « portrait animalier », un très beau et attendrissant portrait d’un bébé phoque endormi sur une plage du comté de Norfolk, signé Jamie Hall.

Habitant d’une prairie près de Tomatin, en Écosse. © Jamie Mina, BWPA 2016

La nature en noir et blanc

Oiseau planant entre les immeubles de Londres sous un plafond de brume épaisse.

L’immeuble disparaît dans le brouillard londonien. Quel est cet oiseau qui semble être le seul habitant de la ville ? © Chaitanya Deshpande, BWPA 2016

Une belette dans la neige, en hiver

Premier prix dans la catégorie des « saisons en Grande-Bretagne », cette belette dans la neige a été photographiée dans le nord du Yorkshire. Le même photographe, Robert E. Fuller, nous fait découvrir une autre belette (peut-être la même), toujours dans le Yorkshire mais tantôt au printemps, en été et en automne.

Les quatre saisons d’une belette britannique. © Robert E. Fuller, BWPA 2016

Proche de la nature : des têtards à la loupe

Avec cette photo de têtards, Jeanette Sakel a remporté le premier prix dans la catégorie « proche de la nature ». Autre lauréat, un papillon empereur dans une lumière d'automne photographié dans le Lancashire par Cal Cottrell (à découvrir ici).

Des têtards dans leur intimité. © Jeanette Sakel, BWPA 2016

Vie marine : un phoque gris en eaux peu profondes

Le premier prix de la catégorie « côte et vie marine » n'est autre que la belle et impressionnante méduse à crinière de lion (voir en Une). Autres photos remarquées et très commentées : la triste fin d'un oiseau marin et, plus joyeux, un phoque gris dans les eaux peu profondes situées autour des îles Farne, sur la côte est de l'Angleterre.

Phoque gris au large des îles Farne, dans la réserve naturelle de Lindisfarne. © Adam Hanlon, BWPA 2016

Vie intime : la métamorphose d'une libellule

Voici une des étapes dans la vie d'une libellule britannique. Cette photo de Stephen Darlington, prise dans le comté d'Oxfordshire, a remporté le premier prix dans la catégorie « Grande-Bretagne cachée ».

La métamorphose d’une libellule. © Stephen Darlington, BWPA 2016

Vie sauvage en milieu urbain

Ce couple de grives, qui a élu domicile dans un feu rouge, ne semble pas gêné par la circulation. Cette touchante scène urbaine a été photographiée à Leicester par Sam Hobson. Un vrai « coup de cœur ». Le premier prix de la catégorie « vie sauvage en milieu urbain » revient quant à lui à un oiseau « star » d'un supermarché (à voir ici).

Couple de grives qui s’est bien adapté au milieu urbain, à Leicester. © Sam Hobson, BWPA 2016

Vie végétale de Grande-Bretagne

Au cœur d'une forêt située dans le Derbyshire, ces branches torsadées d'un chêne ont été photographiées par Steve Palmer qui reçoit le premier prix dans la catégorie « vie végétale ».

Méli-mélo de branches dans une forêt du centre de l’Angleterre, près de Sheffield. © Steve Palmer, BWPA 2016

Retrouvez toutes les photos des lauréats et aussi les plus remarquées et commentées sur le site British Wildlife Photography Awards.

Cela vous intéressera aussi

Les animaux sauvages face au réchauffement climatique  Même de très légers changements du climat peuvent affecter fortement la biodiversité d’un secteur, voire entraîner la disparition d'animaux. C’est pourquoi le CLS, spécialisé dans la protection de la faune sauvage, s’attache à surveiller au quotidien et par satellite les espèces vulnérables comme le manchot royal ou l’éléphant de mer. Voici en vidéo un aperçu du travail effectué en Arctique.