Maison

Les vacances de votre jardin

Dossier - Le jardin des gens pressés
DossierClassé sous :jardin , s'occuper du jardin , entretenir le jardin

Vous voulez créer un petit jardin, mais le travail de la semaine vous décourage ? Qu’à cela ne tienne, Michel Caron vous explique comment utiliser au mieux votre temps. Maîtrisez le choix des plantes, la lutte contre les mauvaises herbes ou encore le matériel pour profiter de votre jardin le weekend.

  
DossiersLe jardin des gens pressés
 

En été, les cultures sont très souvent attaquées par divers parasites et, d'autre part, elles souffrent parfois d'un sérieux manque d'eau. Cette situation est d'autant plus grave que, la plupart du temps, aucune visite au jardin n'est faite pendant la période des vacances et que l'absence de soins peut durer six semaines. Une bonne organisation et quelques techniques simples vous permettront cependant d'éviter un désastre.

Quel plaisir de faire des confitures maison. © Silviarita, Pixabay, DP

Avant votre départ

Récoltez tout ce qui est consommable et prévoyez les récoltes pour l'hiver suivant. Réalisez un maximum de conserves, de confitures et de sirops avec vos fraises et quelques légumes (haricots verts notamment). Cueillez toutes les fleurs prêtes à s'épanouir. Avant de partir, supprimez les fleurs sur les fraisiers remontants. Il faudra en effet cinq à six semaines pour qu'ils refleurissent et fructifient à nouveau. Pulvérisez un produit sur les pommes de terre, afin de lutter contre le mildiou et les doryphores. Agissez de la même façon contre les parasites du rosier (oïdium, pucerons, etc.).

Pour prendre soin de vos cultures avant les vacances, notamment des plantes fruitières, réalisez le maximum de confitures. © Guillaume Brialon, Flickr, cc by nc sa 2.0

Pratiquez enfin un dernier nettoyage de vos pieds de tomates en supprimant tous les rameaux partant à l'aisselle des feuilles et prévoyez un traitement antimildiou de sécurité. Binez la croûte superficielle de la terre, afin d'arrêter la remontée de l'eau par capillarité. Répandez sur le sol un matériau capable de limiter l'ardeur du soleil (paille, tourbe, etc.). Faites une cuvette au pied de vos arbres récemment plantés, de façon que l'eau de pluie puisse mieux se diriger vers les racines sans risque de déperdition. Tendez au-dessus de vos plantes fragiles des claies en plastique ou en bois vendues dans le commerce. Elles auront pour but d'empêcher les rayons du soleil d'atteindre directement le feuillage des végétaux. Enfoncez des bouteilles en plastiques retournées et emplies d'eau au pied de certains légumes (tomates par exemple).

Après votre retour

Votre jardin laissé à l'abandon pendant quelques semaines va pouvoir retrouver toute sa fraîcheur, mais à condition de lui prodiguer quelques soins particuliers. Il y a de fortes chances pour que vous retrouviez un gazon mesurant entre 20 à 25 centimètres, sinon plus, la plupart du temps couché d'une manière désordonnée. Il faudra effectuer deux tontes successives, la première en réglant la lame de coupe en position haute, puis la seconde en position basse. Votre gazon, devenu jaunâtre, a dû souffrir de la moindre sécheresse, car son système radiculaire s'est rapproché de la surface. Il va lui falloir un certain temps pour qu'il reprenne vigueur et profondeur. Il faudra l'arroser abondamment, puis lui apporter de l'engrais riche en azote. Si des plaques entières se sont retirées, effectuez un semis sans bêchage mais avec un apport superficiel de terreau.

Vos arbustes ayant été plantés récemment doivent avoir tendance à présenter des feuilles molles et se courbant sous leur poids. Vous aurez alors intérêt à tailler la plupart des rameaux et à les arroser abondamment. Si le feuillage de vos conifères s'est desséché sans se détacher de lui-même, il faudra tailler les parties touchées et arroser vos sujets à l'eau enrichie d'un engrais spécial conifères. Si les feuilles sont tombées, elles repousseront sans problème. Si le temps a été particulièrement chaud, il faudra arroser vos légumes, mais sans apporter d'engrais, car ceux confiés à la terre avant vos vacances n'ont pas dû être entièrement absorbés.