Comment entretenir son vélo électrique ? © DudeIWantThat
Tech

Comment entretenir son vélo électrique ?

Question/RéponseClassé sous :SmartMotion , Vélo électrique
 

Se rendre au travail ou faire une balade en toute liberté sans pour autant effectuer de grands efforts, c'est la promesse des vélos à assistance électrique. Toutefois leur prix de commercialisation peut être cher. Mieux vaut donc bien les entretenir.
 

Qu'il s'agisse du réglage de la selle ou du guidon, de la vérification des freins et des pneus ou encore du graissage de la chaîne, tous les éléments classiques d'un entretien de vélo traditionnel sont également présents pour un vélo à assistance électrique (VAE).

La particularité d'un VAE est qu'il dispose d'un mécanisme de motorisation présent soit au sein du pédalier, soit dans la roue. Il est important de garder en tête que ces composants électroniques sont dissociés des éléments mécaniques. Cependant, avant un nettoyage, avec par exemple une eau savonneuse, il est conseillé de retirer la batterie et de faire attention aux écrans.

Les spécificités du vélo électrique

La batterie

Sur la période automne-hiver, entre pluie, froid et peut-être neige, vous serez certainement moins enclin à utiliser votre vélo électrique. Il est alors important de bien stocker la batterie dans un endroit ombragé. Cette dernière doit être conservée au sec dans une température constante aux alentours de 20 °C et donc plutôt chez soi que dans un garage. Les chocs thermiques peuvent effectivement affecter l'autonomie. Il est également recommandé de recharger la batterie tous les deux mois pour la laisser se décharger toute seule.

Le moteur d'un VAE

Pour un premier achat, il est tout d'abord important de bien choisir le moteur le plus adapté à son usage. Un moteur trop peu puissant pourra s'user assez vite si votre trajet quotidien est jalonné de montées. En matière d'entretien, il suffit simplement de s'assurer que ce dernier soit bien serré.

Sur un vélo classique, le cycliste a pour habitude de gérer régulièrement ses vitesses selon le dénivelé de la chaussée. Le moteur d'un VAE rend cette pratique presque obsolète pour certains puisque le démarrage est largement facilité. Cependant, il est conseillé de se remettre systématiquement sur la bonne vitesse : des démarrages répétés à forte puissance entraîneront une dégradation rapide de la chaîne et des pignons.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !