La pratique du vélo électrique se généralise. Et pour augmenter l’autonomie de sa batterie, il y a quelques astuces à connaître. © shchus, Adobe Stock
Tech

Vélo électrique : 4 astuces pour augmenter son autonomie

Question/RéponseClassé sous :Vélo électrique , autonomie , batterie
 

Depuis plusieurs années, poussée par des considérations environnementales et par quelques aides gouvernementales, la pratique du vélo se (re)développe. La crise du coronavirus a encore accéléré la tendance. Et de plus en plus de Français se tournent vers le vélo électrique. Voici donc quelques astuces qui seront bien utiles à ceux qui souhaitent augmenter l'autonomie de leur batterie.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment choisir un vélo électrique ?  Les vélos à assistance électrique (VAE) offrent un moyen de transport alternatif et écologique pour les courtes et moyennes distances. Prix, autonomie, confort d’utilisation, type de batterie… Voici les critères à prendre en compte avant un achat. 

Avaler les kilomètres sans trop se fatiguer. C'est l'avantage essentiel du vélo électrique. Le tout bien sûr, en prenant soin de la planète. Et même toujours un peu de sa condition physique. Une montée à l'horizon ? Des enfants à transporter ? Des articulations un peu douloureuses ? Rien ne vous arrêtera plus. Mais pour profiter au maximum des possibilités offertes par un vélo électrique, voici quelques astuces pour augmenter son autonomie.

Notez avant tout que l'autonomie d'un vélo électrique dépend d'un certain nombre de paramètres. La capacité intrinsèque de la batterie, bien sûr. Mais aussi le mode d'assistance choisi. Et il ne faut pas oublier d'autres paramètres presque tout aussi importants comme le poids du cycliste, le relief, la météo - notamment le vent - ou encore le gonflage des pneus.

Pour augmenter l’autonomie de votre vélo électrique, vous pouvez investir dans une deuxième batterie. © Halfpoint, Adobe Stock

Vélo électrique vs vélo à assistance électrique

Avant d'évoquer les astuces qui peuvent aider à augmenter l'autonomie d'un vélo électrique, il est bon de rappeler qu'un vélo à assistance électrique (VAE) - qui s'arrête dès que l'on arrête de pédaler - profite naturellement d'une autonomie plus grande qu'un vélo électrique classique. Car il est équipé d'un moteur intelligent dont la puissance s'adapte à la manière dont on pédale. Alors qu'une batterie de vélo électrique permet de parcourir en moyenne environ 40 à 50 kilomètres, celle d'un VAE offre jusqu'à plus de 150 kilomètres d'autonomie.

Pour une batterie qui dure plus longtemps

Il est d'abord recommandé d'acheter avec son vélo, une batterie de qualité. Et de vérifier que celle-ci n'a pas été stockée plusieurs années dans le magasin avant de vous être vendue. Car une batterie qui ne sert pas se dégrade. Ainsi de la même manière, une fois la batterie achetée, il faut l'utiliser régulièrement pour éviter qu'elle s'use trop rapidement. Si vous prévoyez de ne pas utiliser votre vélo électrique pendant plus de deux mois - en hiver, pensez aussi à mettre la batterie à l'abri du froid -, laissez la batterie chargée à moitié environ. Et pensez tout de même à la charger un peu régulièrement.

Comme pour la batterie de votre smartphone, celle de votre vélo électrique n'apprécie pas de rester branchée une fois qu'elle est totalement chargée. Elle n'aime pas non plus les interruptions de charge.

La batterie d’un vélo électrique doit être traitée avec les mêmes égards que celle d’un smartphone. Normal, c’est la même technologie lithium-ion qui est généralement employée. © Sergey Ryzhov, Adobe Stock

Adopter une conduite souple

Comme c'est conseillé pour économiser du carburant en voiture, il est aussi proposé d'adopter une conduite souple pour optimiser l'autonomie de son vélo électrique. Un démarrage - c'est à ce moment qu'est consommé le maximum d'énergie - en douceur puis une vitesse la plus constante possible. En choisissant le mode de conduite le plus adapté à votre parcours. Le turbo, par exemple, doit être réservé aux ascensions et aux terrains difficiles.

En pédalant plus fort au bon moment - après un arrêt ou dans les montées -, vous réduirez aussi le niveau d'assistance de votre vélo et augmenterez ainsi l'autonomie de sa batterie. Après tout, si vous faites du vélo, c'est aussi pour garder la forme, non ?

Et en huilant régulièrement votre chaîne, votre pédalage sera plus fluide et vous consommerez moins d'énergie.

Éviter tout ce qui ralentit le vélo électrique

Plus votre vélo électrique sera chargé, plus il lui faudra d'énergie pour avancer et donc moins sa batterie durera longtemps. Idem si vous roulez avec des vêtements amples qui font parachute et ralentissent la cadence. Ou encore, évidemment si vous roulez dans des montées trop raides. Ou que vos pneus sont mal gonflés.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !