Le vélo électrique Tesla Model B imaginé par Kendall Toerner. © Kendall Toerner
Tech

Un vélo électrique Tesla ? Voici à quoi il pourrait ressembler

ActualitéClassé sous :Vélo électrique , tesla , Tesla Autopilot

Baptisé Tesla Model B, ce concept de vélo électrique élaboré par le designer Kendall Toerner, tente d'imaginer de quelle manière le constructeur de voitures électriques pourrait chercher à révolutionner le secteur, si l'envie lui prenait...

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Ce vélo électrique gonflable tient dans un sac à dos  Qu’est-ce qui est plus compact et plus rapide à monter qu’un vélo pliable ? Un vélo gonflable qui pèse à peine 5 kilos roues et batterie comprise. Imaginé par l’université de Tokyo, il se range dans un sac à dos et se gonfle en 1 minute. 

Le projet dont nous allons vous parler n'est pas issu d'un énième tweet au débotté d'Elon Musk et encore moins d'une annonce officielle de la part de Tesla. Et pourtant, le bouillonnant patron ne renierait sans doute pas l'audace de ce concept de vélo électrique signé du designer Kendall Toerner.

Le Tesla Model B, c'est son nom, a tout ce qu'il faut de spectaculaire et futuriste pour coller à ce que pourrait être un ebike concocté par le constructeur de voitures électriques. On retrouve le style très épuré de Tesla dans le dessin du cadre qui rappelle les lignes fluides des intérieurs des Model S, Model X, Model Y et Model 3.

Le guidon du vélo est fixe, les commandes de direction sont déclenchées par pression des poignées. © Kendall Toerner

Un « autopilot » façon Tesla

Tesla oblige, il faut évidemment de la technologie, si possible inédite. Là encore, Kendall Toerner n'a pas fait dans la demi-mesure. Son Tesla Model B est doté de roues dont les rayons sont remplacés par de mini amortisseurs qui font office de suspension avant et arrière. Chaque moyeu intègre un moteur électrique et le vélo est pourvu d'un « autopilot » similaire à celui des Tesla avec force capteurs et caméras pour détecter son environnement et manœuvrer en autonomie. Et ce n'est pas tout...

Le guidon du vélo Tesla Model B est fixe et ses poignées intègrent des capteurs de force qui détectent la pression exercée par le cycliste et font tourner la roue en conséquence. Un dispositif assurément spectaculaire mais qui n'aurait sans doute rien de très intuitif ni rassurant en conditions réelles car on est habitué à accompagner les changements de direction avec les bras et le reste du corps. Mais c'est là tout le charme d'un concept qui n'a d'autre vocation que de stimuler notre imagination. Et dans le cas présent, c'est réussi.

© Kendall Toerner

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !