La lumière est l’élément clé d’une photographie. Saisir l’instant, c’est aussi savoir s’organiser pour capter les meilleures luminosités afin d’offrir des émotions particulières à vos photographies. © J.-M. Renoirt

Sciences

L'heure bleue et l'heure dorée, les instants heureux du photographe

Question/RéponseClassé sous :photos , appareil photo numérique , appareil photo

Maîtriser la lumière pour améliorer sa photographie est un long chemin qui se fait par l'observation, la patience et le travail. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi un photographe privilégie souvent la sieste sur l'heure de midi !

Quand les photographes confirmés proposent à leurs clients et modèles de programmer la séance en fin de journée ou à l'aube pour les lève-tôt, ceux-ci les regardent souvent d'un air étonné et se demandent si la lumière sera suffisante et belle. L'envoi de quelques clichés pris au coucher du soleil suffit à les convaincre généralement. Les photographes aiment ces moments où la lumière est diffuse et imprègne d'une atmosphère magique les sujets de la photo.

L’heure bleue et l’heure dorée

L'heure bleue évoque souvent le parfum d'une célèbre maison parisienne et le nom provient de ce moment entre le jour et la nuit où le ciel présente un bleu plus foncé que celui du jour. Pour les amateurs de fleurs, c'est à cette heure que leur parfum exhale à son paroxysme. Cette période, que l'on appelle également « entre chien et loup » ou « brunante », est souvent mise à profit pour la photographie d'architecture. L'heure bleue a lieu juste avant l'aube et juste après le crépuscule. Si elle est méconnue, en comparaison avec l'heure dorée, elle mérite le détour.

L'heure dorée a, elle, lieu juste après le lever du soleil et juste avant le crépuscule. L'heure dorée, comme son nom l'indique, va offrir dans le ciel des teintes allant du jaune doré au rose en passant par toutes les nuances d'orange. Elle est particulièrement recherchée pour la photographie de portraits. Ces moments ont lieu au matin et au soir, deux occasions d'en profiter. Cependant, les nuances offertes sont légèrement différentes. Vous verrez qu'un lever de soleil n'est pas exactement le même qu'un coucher, notamment par l'effet de l'humidité de l'air.

Les autres moments de la journée

Tout ne doit pas s'arrêter à ces heures-là, comme le décrit d'ailleurs avec humour Julien Fumard sur son blog (lien en fin d'article). Prenez le temps d'observer la lumière changer au cours de la journée. Repérez un endroit où vous passez fréquemment à tout moment de la journée et mémorisez les différentes lumières, ou mieux encore, prenez des clichés et notez les conditions (heure, météo, saison, émotions). Le soleil à midi soulignera de manière forte les contrastes, une lumière idéale pour une dimension dramatique, par exemple.

L'hiver offrira des lumières brumeuses, floues, froides. L'abri de la cime des arbres offrira naturellement une lumière diffuse et douce pour des portraits tout en quiétude.

Une nuit de pleine lune vous permettra également de beaux clichés, à condition d'avoir un appareil photo équipé d'un objectif très lumineux (50 mm f/1.4 ou similaire).

Viens faire toi-même le mélange des lumières

À l'instar du régisseur lumière au théâtre, le photographe dispose de nombreuses sources de lumière qu'il peut combiner. Dans la photographie ci-dessous, la combinaison des lumières de la ville avec l'heure bleue et un réverbère présent sur le côté du modèle permet d'associer une lumière chaude à un arrière-plan relativement froid.

Apprenez à repérer les lumières. Même le faisceau des phares d'une automobile capté au bon moment ou un reflet dans une vitrine peuvent faire passer votre modèle de la pénombre à la lumière. L'achat d'un petit réflecteur doré vous permettra de jouer avec les contre-jours et illuminer vos sujets correctement.

L’ambiance de la ville au coucher du soleil, mélange des sources d’éclairage avec le jaune des lampes au sodium sur la modèle, le bleu du ciel intense et les lumières urbaines floutées grâce à une grande ouverture de l’objectif. Des éléments simples pour donner une atmosphère agréable à votre photo. © J.-M. Renoirt

Planifier grâce à votre smartphone

Pour connaître l'heure exacte de ces moments particuliers, qui changent suivant la saison et l'emplacement géographique, le meilleur conseil est d'aller sur le Web ou de télécharger une application dédiée (liens en fin d'article). 

Lors de la séance, soyez toujours un peu à l'avance sur les lieux. Vous verrez que la luminosité change très vite. Pour maximiser vos chances de succès, repérez le lieu en journée et lors de ces heures bleues et dorées. Cela vous permettra d'être plus efficace en présence de votre modèle et également de savoir quel est le point de vue et le moment qui vous fait le plus vibrer et que vous avez envie de saisir.

Au fur et à mesure de votre pratique, vous arriverez à retranscrire une atmosphère qu'aucun filtre Instagram ou similaire ne parvient à faire et vous en serez particulièrement fier.

Quelques liens pour aller plus loin

Applications pour smartphones :

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi