Sciences

Les migrations

Dossier - Les Hommes, nom de famille Homo
DossierClassé sous :anthropologie , homo sapiens , hominidés

Homo sapiens est un drôle de mammifère : sociable, intelligent, loquace et aussi malheureusement parfois raciste. Qu'en est-il de l'évolution de l'Homme, de la diversité mais aussi de l'unité humaine ? Qu'étudie l'anthropologie ? Qu'est-ce que le racisme ?

  
DossiersLes Hommes, nom de famille Homo
 

Les peuples nomades dont l'économie est basée sur la chasse et la cueillette ont souvent été pris comme exemple d'un mode de vie caractéristique de la période paléolithique, une phase représentant au moins 95 % de l'histoire de l'humanité. L'examen d'une telle société et, en particulier, la question des migrations internationales lors de la préhistoire révèle des similitudes et des différences qui pourraient nous faire réfléchir et mieux penser les migrations modernes...

Reconstitution d'un village celte. © Maku Orel, Pixabay, DP

Les migrations au cours de la préhistoire

Du centre de l'Afrique, l'Homme s'est déplacé de façon suivante au cours de sa préhistoire :

  • Afrique centrale

-> Afrique du Nord -> Moyen-Orient

  • Afrique du Nord

-> Espagne

  • Moyen-Orient

-> Europe

  • Moyen-Orient

-> Russie

  • Moyen-Orient

-> Indes et Asie -> Océanie

  • De la Russie

-> Amérique du Nord

  • Amérique du Nord

-> Amérique du Sud

On a retracé la parenté des ADN mitochondriaux (donc d'origine maternelle) sur des échantillons de toute la planète et on obtient une carte de colonisation de la Terre au cours de l'histoire de l'Homme qui est, à peu près, la même que celle obtenue avec les fossiles et les déductions logiques que l'on a pu faire à partir du climat et des différentes datations. Vu que l'écart génétique est d'autant plus grand que la séparation est ancienne, ceci correspond aussi à une sorte de datation.

Australie - Migration 60.000 ans.

Quelques cartes valent mieux que toutes les explications pour comprendre la nécessité de replacer les événements dans leur contexte temporel et génétique.

Béring - Migration 30 à 15.000 ans.

Les passages dans les îles et en Amérique du Nord se sont faits pendant la dernière glaciation, le niveau de la mer étant sans doute 200 mètres plus bas que le niveau actuel. Certaines théories affirment que ce fut bien plus tard avec des embarcations...

Carte concernant Néandertal et Cro-Magnon.

Les migrations et le « mélange » des Hommes

Si on passe maintenant à l'histoire... Les migrations se sont poursuivies, par vagues successives, plus ou moins importantes selon les périodes mais de manière suffisante pour « mélanger » les Hommes tout au long de l'histoire. Les migrations se sont faites d'est en ouest, et du nord au sud sauf exceptions. On peut, pour compléter le « mélange », ajouter les migrations des Celtes.

Celtes au VI av J.-C.
Celtes au II av J.-C.

Et on peut continuer... avec les invasions « barbares » qui provoquèrent la chute de l'Empire romain et puis les invasions Vikings, Nordiques qui vinrent se mélanger encore à tout ce monde jusqu'au fond de la France en remontant la Loire et jusqu'en Espagne où il reste quelques blonds aux yeux bleus issus de cette époque.