Juliette Cazes est chercheuse indépendante en thanatologie, membre de la Société d'anthropologie de Paris et chargée d'enseignement vacataire en université. En 2017, elle commence à vulgariser plusieurs sciences autour de la mort au grand public grâce au média Le Bizarreum, alimenté de ses études et expériences en archéologie et anthropologie. Habituée au travail de terrain en France et à l'étranger, elle a à cœur de rendre les sciences humaines plus accessibles à tous et à toutes en publiant des ouvrages grand public.

Sciences

Archéologie

Juliette Cazes

personnalité

27/09/2022

Plus de 30 souterrains interconnectés ont été découverts sous le temple de Chavín de Huántar, au nord-ouest de Lima. © Enrique Castro Mendivil, Reuters

Sciences

Archéologie

35 passages souterrains découverts sous un temple au Pérou

brève

01/06/2022

À quels types de restes des archéologues s'attendaient-ils à être confrontés lorsqu'ils ont entrepris de fouiller les latrines de bains publics datant d'il y a plusieurs siècles en Écosse ? Ils supposaient certainement qu'ils y trouveraient des restes organiques sous forme d'excréments humains ou peut-être des objets manufacturés perdus mais probablement pas la découverte qu'ils firent en réalité.

Sciences

Moyen Âge

Les restes de 14 individus ayant vécu au VIe siècle découverts dans des latrines en Écosse

actualité

09/04/2022

Le visage d'une femme ayant vécu en Suède il y a 4.000 ans a été modélisé par des artistes. Les éléments du crâne tels que la mâchoire prognathe et le front abrupt confèrent une remarquable individualité à cette jeune agricultrice de l'âge de pierre.

Sciences

Anthropologie

Voici le visage d'une jeune agricultrice qui a vécu à l'âge de pierre en Suède

actualité

29/03/2022

Au cœur de la vallée de Chincha au Pérou, des vertèbres humaines datant de la période inca ont été trouvées enfilées sur des roseaux. Des archéologues proposent une nouvelle hypothèse afin d'expliquer la raison de ces réalisations.

Sciences

Archéologie

Des « brochettes » de vertèbres humaines il y a 600 ans

actualité

04/02/2022

L'analyse de rares sédiments provenant de toilettes du VIIe siècle avant J.-C. a permis de trouver des œufs de parasites intestinaux. Ceux-ci donnent des indices du mode de vie des habitants de Jérusalem à cette période.

Sciences

Archéologie

Des parasites retrouvés dans des toilettes antiques à Jérusalem trahissent le mode de vie des habitants

actualité

15/01/2022

La première traversée de l'Atlantique par les Européens a été effectuée par les Vikings. Afin de connaître la date à laquelle ce peuple s'est installé au Canada, des chercheurs utilisent un repère temporel inhabituel : une tempête solaire massive.

Sciences

Anthropologie

Les Vikings étaient déjà en Amérique du Nord il y a 1.000 ans !

actualité

27/10/2021

Qu’est-ce qui rend l’espèce humaine unique ? Pas grand chose, si l’on en croit une nouvelle étude qui montre que la plus grande partie de nos gènes provient d’anciennes espèces d’hominidés. Seule une très faible part d’ADN nous aurait donc permis d’acquérir notre intelligence et nos caractéristiques propres.

Sciences

Anthropologie

Moins de 7 % de notre ADN serait spécifiquement humain

actualité

23/07/2021

Homo sapiens est un drôle de mammifère : sociable, intelligent, loquace et aussi malheureusement parfois raciste. Qu'en est-il de l'évolution de l'Homme, de la diversité mais aussi de l'unité humaine ? Qu'étudie l'anthropologie ? Qu'est-ce que le racisme ?

Sciences

Anthropologie

Les Hommes, nom de famille Homo

dossier

22/04/2021

La découverte de la tombe de la reine Arégonde, morte à la fin du VIe siècle de notre ère, a été le point de départ d’une grande aventure scientifique qui touche à son terme. En voici les conclusions.

Sciences

Anthropologie

Arégonde, reine des Francs : enquête anthropologique

dossier

15/03/2021

Homo sapiens s'est-il reproduit avec l'Homme de Néandertal ? La question anime beaucoup d'anthropologues. Plusieurs dents découvertes il y a plus de 100 ans et de nouveau analysées aujourd'hui, portent les caractéristiques de ces deux espèces du genre Homo.

Sciences

Préhistoire

Des dents de Néandertal témoignent de ses amours supposés avec Homo sapiens

actualité

03/02/2021

Ces deux nouvelles études relancent le débat sur les origines des premiers occupants du continent nord-américain. Anthropologues et archéologues vont de nouveau pouvoir croiser le fer pour essayer d'établir quand et comment les premiers humains ont investi l'Amérique du Nord.

Sciences

Archéologie

L'être humain est arrivé en Amérique deux fois plus tôt qu'on ne le pensait

actualité

23/07/2020

En 2008, des archéologues trouvaient le crâne d’Heslington avec, en son sein, des restes de cerveau particulièrement bien conservés. Une équipe internationale de chercheurs pense avoir trouvé le secret de jouvence de ce vestige humain : deux agrégats protéiques spécifiques l’ont préservé de la putréfaction.

Sciences

Archéologie

Pourquoi ce morceau de cerveau de 2.600 ans est-il si bien conservé ?

actualité

11/01/2020

Environ 41 % des œuvres pariétales parant les grottes ornées représenteraient des animaux en mouvement. Pour créer des animations, les artistes ont utilisé des techniques graphiques encore exploitées de nos jours. C'est ce qu'explique dans cette vidéo Marc Azéma, de l'université de Toulouse.

Sciences

Magazine Science

Des cinémas durant la préhistoire ?

actualité

16/08/2019

Un fragment de crâne d'un Dénisovien, une espèce encore très méconnue du genre humain, a été identifié pour la première fois en Sibérie. Une communication scientifique est prévue fin mars lors d’un congrès de paléontologie aux États-Unis.

Sciences

Anthropologie

Premier morceau confirmé d'un crâne de Denisova

actualité

10/03/2019

Phalanges d’un enfant néandertalien âgé de 115.000 ans découvertes en Pologne, dans la caverne Ciemna. © Barbara Drobniewicz

Sciences

Homme

Néandertal : les os d'un enfant mangé par un oiseau géant en Pologne

brève

11/10/2018

Au Maroc, une équipe internationale menée par Jean-Jacques Hublin (du Collège de France et de l’Institut Max Planck) a découvert les restes fossiles de cinq individus qui appartiennent à notre espèce. Mais ils datent de 300.000 ans, alors que les plus vieux Homo sapiens connus remontaient à 195.000 ans. De plus, les premiers Hommes semblaient être apparus en Afrique de l’est. La découverte contraint à revisiter l’histoire de l’espèce humaine et, de plus, montre que, depuis ses premiers représentants, c'est la boîte crânienne, donc le cerveau ou au moins le cervelet, qui a le plus évolué.

Sciences

Homme

Notre espèce n'a pas 200 000 ans mais 300 000 !

actualité

08/06/2017

Le long de la Vézère, des anthropologues ont découvert dans deux abris des dessins gravés d’aurochs et de mammouths datant de 32.000 à 34.000 ans. Ils viennent s'installer parmi les plus vieilles représentations connues à ce jour. Leur style s’apparente à un dessin de la grotte Chauvet-Pont d’Arc et à des gravures sur des petits objets. De quoi mieux comprendre la diffusion de la culture aurignacienne, la plus ancienne en Europe. « Ils étaient obsédés par ce style pointilliste », commente pour Futura Raphaëlle Bourrillon, membre de l'équipe de recherche.

Sciences

Anthropologie

Art rupestre : d'étonnants dessins « pointillistes », parmi les plus vieux du monde

actualité

12/03/2017

Des traces de pas d'australopithèques, de la même espèce que Lucy, montrent qu'un individu atteignait 1,65 m. Une taille de géant pour ces homininés, en comparaison des estimations actuelles. Autour de lui, des pas plus modestes seraient ceux de femelles, ce qui indiquerait pour la première fois un dimorphisme sexuel important. De quoi supposer une organisation sociale proche de celle des nombreux primates actuels, comme les gorilles.

Sciences

Anthropologie

Les pas du plus grand australopithèque connu découverts

actualité

19/12/2016

Nous connaissons plusieurs centaines de sites d’art pariétal dans le monde. Combien en reste-t-il à découvrir ? Combien de chefs-d’œuvre restent encore cachés ? Voici cinq des grottes ornées les plus anciennes et plus belles connues.

Sciences

Archéologie

Découvrez les plus belles grottes ornées du monde

actualité

03/12/2016

Lors de recherches archéologiques, il n’est pas rare de trouver d’anciens sites d’inhumation. Ces tombes renferment en général de nombreux indices et témoignages des civilisations passées que l’anthropologue saura interpréter précisément. L’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) nous parle de son travail au cours de cette courte vidéo.

Sciences

Anthropologie

Archéologie : découvrez le passionnant travail de l'anthropologue

actualité

08/05/2016

Il y a près de 5.000 ans, des petits félins ont été apprivoisés en Chine. C'est ce que révèle une équipe après avoir identifié l'espèce à laquelle correspondent les restes de chat datant d'environ 3.500 ans avant J.-C. : tous ces ossements appartiennent au chat du Bengale, un cousin éloigné du chat sauvage occidental (ce dernier étant à l'origine de tous les chats domestiques modernes). Un processus comparable à celui ayant eu lieu plus tôt au Proche-Orient et en Égypte s'est donc développé indépendamment dans l'Empire du Milieu suite à la naissance de l'agriculture.

Sciences

Préhistoire

En Chine, le chat aurait été domestiqué il y a plus de 5.000 ans

actualité

27/01/2016

La plus ancienne représentation d'une éruption volcanique, la fresque de Çatal Höyük, en Turquie, date d'environ 9.000 ans. Mais des signes en gerbe peints dans la grotte de Chauvet-Pont d’Arc, remontant à environ 30.000 ans, pourraient représenter des éruptions de type strombolien, qui se seraient produites dans le Bas-Vivarais, à seulement 35 km de la Grotte.

Sciences

Anthropologie

Dans la grotte Chauvet, les premiers dessins d'éruptions volcaniques ?

actualité

23/01/2016

Découverte macabre mais instructive pour les archéologues dans le Haut-Rhin : une fosse renfermant huit corps humains, hommes, femmes et enfants, ainsi que sept portions de membres supérieurs gauches amputés au niveau du bras. Datant du Néolithique moyen, creusée il y a environ 6.000 ans, elle témoigne de pratiques guerrières et les archéologues en déduisent un lien entre elles et l'utilisation de fosses de forme circulaire que l'on trouve ailleurs en Europe à cette époque.

Sciences

Anthropologie

Des preuves de pratiques guerrières au Néolithique moyen

actualité

03/01/2016

Dans une région isolée du sud-ouest de la Chine, un fémur humain, trouvé au milieu d’autres fossiles, semble appartenir à une espèce vraisemblablement ancienne qui aurait vécu bien avant Homo sapiens. Mais l’endroit, à Maludong, est daté de 14.000 ans seulement. Ces humains d’un autre âge auraient donc pu survivre là, alors que les Hommes modernes s’étaient déjà installés en Europe et en Asie. L’hypothèse reste à confirmer.

Sciences

Anthropologie

Une espèce humaine archaïque aurait survécu à l’ère glaciaire

actualité

19/12/2015

Pris dans la gangue rocheuse très dure d’une grotte sud-africaine, le désormais célèbre Little Foot, alias Petit Pied, a donné du fil à retordre aux paléontologues qui l’ont découvert en 1994. Très difficiles, les datations ont donné des résultats variés. Une nouvelle méthode, à l’aluminium et au béryllium, fournit aujourd’hui un chiffre fiable pour cet australopithèque : 3,67 millions d’années, soit 400.000 ans de plus que Lucy. Les deux espèces, pourtant, ont été contemporaines, ce qui impose de réviser les peuplements du sud de l’Afrique par les hominidés.

Sciences

Anthropologie

L’australopithèque Little Foot est plus vieux que Lucy

actualité

11/04/2015

Retrouvé dans une grotte de Galilée, un crâne d’Homo sapiens vieux de 55.000 ans démontre la présence aux portes de l’Europe de l’Homme moderne dès cette époque. Cela prouve aussi sa coexistence avec l’Homme de Néandertal, voire, peut-être, l’hybridation des deux.

Sciences

Anthropologie

L'Homme de Manot : un humain moderne en Israël il y a 55.000 ans

actualité

30/01/2015

Dans plusieurs sites témoignant d'une occupation par l'Homme de Néandertal, les paléoanthropologues ont découvert des signes gravés sur des serres de rapaces. Ces traces posent une nouvelle fois la question de l'acte symbolique chez les Néandertaliens, comme l'expliquent deux spécialistes.

Sciences

Anthropologie

L'Homme de Néandertal, il y a 100.000 ans, aimait-il les rapaces ?

actualité

15/01/2015

Les plages guadeloupéennes, comme bien d’autres, n’échappent pas à l’érosion marine. Sur le littoral de Saint-François, un cimetière datant de l’époque coloniale serait actuellement mis à mal pour ce phénomène naturel. C’est pourquoi l’Inrap y intervient. En effet, il est important de comprendre qui étaient les défunts, probablement des esclaves, et de quoi ils sont morts.

Sciences

Homme

L'Inrap étudie un cimetière d'esclaves en Guadeloupe

actualité

09/02/2014

Découvrez au travers de cette actualité le programme de publication des dossiers des magazines de Futura-Sciences pour le mois de novembre.

Sciences

Vie du site

Dossiers du mois : Led, secrets d'ossements et les arcanes des sens

actualité

06/11/2013

Pour classer un hominidé, il ne faudrait plus négliger les informations que peuvent fournir ses dents, notamment leur usure. Voici en substance l’une des conclusions d’une étude qui explique enfin pourquoi les mandibules fossiles trouvées à Dmanisi, en Géorgie, présentent tant de formes différentes. Au passage, elle suggère que les Hommes utilisaient déjà des cure-dents voici 1,8 million d’années.

Sciences

Homme

Évolution : ce que les dents d’hominidés de Dmanisi ont à nous dire

actualité

13/10/2013

Voilà plus de 500 ans, trois enfants ont été sacrifiés près du sommet du volcan andin Llullaillaco, à plus de 6.000 m d’altitude. De nouvelles analyses menées sur les cheveux de la « demoiselle de Llullaillaco » ont livré une information importante : au moment de sa mort, cela faisait plus d’un an que la jeune Inca était régulièrement droguée à la coca et à l’alcool.

Sciences

Homme

Rite inca : les enfants du Llullaillaco ont été drogués

actualité

01/08/2013

Le plus vieux cas de gigantisme avéré a désormais environ 1.800 ans. Dans une tombe anormalement longue, découverte à moins de 10 km de Rome, gisait le squelette complet d'un homme de plus de 2 mètres souffrant d’une tumeur de l’hypophyse.

Sciences

Homme

En bref : le plus vieux des géants romains

actualité

15/11/2012

Il a étudié les Jivaros Achuar en vivant avec eux en Amazonie et est devenu un spécialiste des rapports qu’entretiennent les sociétés avec la nature. Philippe Descola, qui a travaillé avec Claude Lévi-Strauss, vient de se voir décerner la médaille d’or 2012 du CNRS. Un hommage rendu à un profond travail qui a beaucoup marqué l’anthropologie.

Sciences

Homme

L'Homme et la nature : médaille d’or du CNRS pour Philippe Descola

actualité

25/09/2012

Découvrez le dossier Arégonde, reine des Francs : enquête anthropologique. La mise au jour de la tombe de la reine Arégonde, morte à la fin du VIe siècle de notre ère, a été le point de départ d’une grande aventure scientifique qui touche aujourd’hui à son terme. En voici les conclusions.

Sciences

Vie du site

Dossier : découvrez l'enquête anthropologique sur Arégonde

actualité

19/09/2012

1 - Statut professionnel
- Archéologue, ingénieur chargée de recherches, à l’INRAP (Institut National des Recherches Archéologiques Préventives)- Spécialiste anthropologue- Chercheur associé à l’UMR 7264, Cultures et Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Age : CEPAM, CNRS-UNS, Nice-Sophia-Antipolis
2 - Etudes
- 2004 : Certificat d'Etudes Universitaires en paléopathologie humaine à la Faculté de médecine de Marseille, Université de la Méditérranée, Aix-Marseille II- 1992 Thèse de doctorat d’Histoire et Civilisations de l’Antiquité tardive à l’Université Sorbonne-Paris IV, Paris, sous la direction de Noël Duval et Luc Buchet : Deux populations du haut Moyen Age à Saint-Denis : Histoire, archéologie et anthropologie- 1990 Formation en anthropologie biologique à l’unité d’anthropologie physique du CRA (Centre de recherche archéologique) du CNRS- 1987 Diplôme d’études supérieures de l’Ecole du Louvre, Paris
3 - Activité professionnelle
- depuis 2002 : archéologue et anthropologue à L’INRAP (Institut National des Recherches Archéologiques Préventives) - 1994 à 2002 : archéologue et anthropologue à L’AFAN (Association pour les fouilles nationales)- 1990 à 1992 : Allocataire de recherche, Université Sorbonne-Paris IV - 1988 à 1990 : archéologue à L’UASD (Unité d’Archéologie de Saint-Denis, Ville de Saint-Denis) 
Responsable d’opération de fouille et anthropologue 
- 2008-2009 : Chéméré (44), Le Brigandin, cimetière du haut Moyen Age (VIIe siècle) + étude biologique de la population inhumée- 2007 et 2009 : Saint-Georges de Montaigu (85), Ecole publique, quartier périurbain antique et cimetière du XIe siècle + étude biologique de la population inhumée.- 2001 : Millau (12), Aire de repos de Brocuéjouls, autoroute A75, cimetière VIIe siècle rural + étude biologique de la population inhumée- 1999 : Coutances (50), Portail Nord de la Cathédrale et Place du Parvis, cimetière de chanoines + étude biologique de la population inhumée
Responsable de secteur de fouille et anthropologue 
- 2008 et 2012 : Angers (49), Chapelle Saint-Lazare, F. Comte (ville d’Angers, responsable d’opération), fouille et étude biologique de la population inhumée dans la chapelle de léproserie (XVIIe s.)- 2005-2006 : Poitiers (86), Les Hospitalières, F. Gerber (Inrap, responsable d’opération), fouille de quartier gallo-romain, fouille et étude biologique de la population inhumée dans une nécropole mérovingienne et dans la salle du chapitre moderne de l’abbaye Sainte-Croix- 2001-2002 : Notre-Dame-de-Bondeville (76), Sanofi-Synthélabo, J.-Y. Langlois (Afan, responsable d’opération), abbaye cistercienne, Fouille et étude biologique de la population inhumée dans l’église et le cimetière extérieur- 1994-1997 : Rouen (76), Station palais de justice – Métro-bus de l’agglomération rouennaise, M.-C. Lequoy (SRA Hte-Normandie, responsable d’opération), quartier antique, église et cimetière médiévaux St-Jean, étude de la population médiévale, urbain- 1988-1993 : Saint-Denis (93), Rénovation urbaine du quartier de la Basilique Saint-Denis, O. Meyer (Ville de Saint-Denis, responsable d’opération), quartier nord de la Basilique St-Denis (habitat, églises et cimetières de l’Antiquité à la fin du Moyen Age), urbain et Etude de deux cimetières et leur population au haut Moyen Age à Saint-Denis
Anthropologue
- 2001, 2004 et 2005 : Louviers (27), Rue du Mûrier, F. Gimenez (Afan et Inrap, responsable d’opération), étude biologique de la population inhumée dans un cimetière du VIIe siècle- 2004 : Angers (49), Tour Saint-Aubin, dir. F. Comte (ville d’Angers, responsable d’opération), étude biologique de la population inhumée dans un cimetière du XIe siècle- 2004 : Neuvy-le-Roi (37), Marmaudière, J. Tourneur (Inrap, responsable d’opération), étude biologique d’inhumations dans un village du haut Moyen Age- 2000 : Notre-Dame-de-Bondeville (76), Manoir Gresland, J.-Y. Langlois (Inrap, responsable d’opération), Etude biologique d’une population du VIIe-VIIIe siècle inhumée dans une église.- 1999 : Vivoin (72), La Petite Némerie - autoroute A28 Le Mans-Alençon, B. Aubry (Afan, responsable d’opération), Etude d’une cinquantaine d’incinérations des Ier-IIe siècles- 1998 : Quimper (29), Place Laennec, J.-P. Le Bihan (Ville de Quimper, responsable d’opération), étude biologique de deux sépultures d’enfants du XIIe siècle- 1993 : Rouen (76), Puits St-André – Métro-bus de l’agglomération rouennaise, M.-C. Lequoy (SRA Hte-Normandie, responsable d’opération) et N. Millard (Afan, responsable d’opération), étude biologique d’une population (adulte) paroissiale (XIe-XIVe siècle)
Responsable d’opération de fouille hors funéraire
- 2012 : La Milesse (72), Les Rochardières, Mine de fer, sous dir. J.-Y. Langlois (responsable fouilles métallurgiques de la LGV Bretagne-Pays de Loire)- 1997 : La Bazoge (72), La Maison Neuve – autoroute A28 Le Mans-Alençon, ateliers sidérurgiques Hallstatt/la Tène ancienne, La Tène finale et Moyen Age.- 1994 : Rouen (76), Rue Victor Hugo, rue médiévale et quartier d’habitations (XIIIe-XIXe siècle). 
Coordinatrice
- 2002-2004 : Tours-Montabon-Ecommoy (37 et 72), diagnostic du tracé de l’Autoroute A28
Responsable d’opération de diagnostic 
- 2011 : Angers (49), Eglise Saint-Laurent + étude anthropologique- 2011 : Solesmes (72), Abbaye Saint-Pierre, cimetière haut Moyen Age + étude anthropologique- 2010 : Joué-L’Abbé-La Quinte (72), LGV Bretagne-Pays de Loire secteur 17, Mines de fer, ateliers métallurgiques, seigneurie, ferme- 2010 : Saint-Saturnin (72), La Maule, Mine de fer- 2006 : Pitres (27), Rue du Taillis, rue Lucas, rue Féron, agglomération gallo-romaine et ferme médiévale- 2000 : Evreux (27), Cambolle, village néolithique- 1999 : Carhaix (29), CDM, occupation du Ier siècle- 1999 : Angers (49), Gare St-Laud, nécropole du bas-Empire- 1999 : Le Mans (72), Périphérique Est, occupation du Ier siècle, ferme du XIIIe-XIVe siècle, atelier de paléométallurgie- 1997-1998 : Vivoin et Changé (72), autoroute A28, habitat gaulois et atelier de paléométallurgie 
4 - Publications, communications
- 2010: Gerber F., Bertrand I., Gallien V., Grancha C., Guitton D. – Morphogénèse d’un quartier. Les marges du monastère Sainte-Croix de Poitiers (Vienne) : la fouille des Hospitalières, in: L. Bourgeois (dir.), Wisigoths et Francs. Autour de la bataille de Vouillé (507). Recherches récentes sur le haut Moyen Age dans le Centre-Ouest de la France, actes des XVIIIe Journées internationales d’archéologie mérovingienne, Vouillé et Poitiers (Vienne, France), 28-30 septembre 2007, tome XXII des Mémoires publiés par l’Association française d’archéologie mérovingienne, Saint-Germain-en-Laye, 2007, p.113-129.- 2010 : Papageorgopoulou C., Rentsch K., Raghavan M., Hofmann M. I., Colacicco G., Gallien V., Bianucci R., Rühli F., 2010. - Preservation of cell structures in a medieval infant brain: A paleohistological, paleogenetic, radiological and physico-chemical study. NeuroImage, 50(3), p.893-901.- 2009 : Langlois J.-Y., Gallien V. - Le souple dans tous ses états. De l'espace vide à l'espace colmaté, in: Bizot B., Signoli M. (dir.), Rencontre autour des sépultures habillées, actes du colloque GAAF de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône), 13-14 novembre 2008, p.13-20.- 2009 : Gallien V., Darton Y., Rücker C., Buchet L., Périn P. - Arégonde : un cas de poliomyélite, in: V. Delattre, R. Sallem (dir.), Décrypter la différence : lecture archéologique et historique de la place des personnes handicapées dans les communautés du passé, CQFD, p.87-90.- 2009 : Gallien V., Langlois J.-Y., Cousyn P., Gerber F. - Les décapités d’Evreux (Eure, Haute-Normandie) : témoignage d’une catastrophe de la fin de l’Antiquité ? in: L. Buchet, C. Rigeade, I. Séguy, M. Signoli (dir.), Vers une Anthropologie des catastrophes, actes des 9èmes Journées Anthropologiques de Valbonne (22-24 mai 2007), Editions APDCA/INED, Antibes, 2009, p.301-316.- 2009 : Bianucci R., Rahalison L., Peluso A., Rabino Massa E., Ferroglio E., Signoli M., Langlois J.-Y., Gallien V. – Plague immunodetection in remains of religious exhumed from burial sites in central France, Journal of Archaeological Sciences, 36, 3, mars 2009, p.616-621.- 2009 : Gallien V., Périn P., en coll. avec Rast-Eicher A., Darton Y., Rücker C. - La tombe d’Arégonde à Saint-Denis. Bilan des recherches menées sur les restes organiques humains, animaux et végétaux retrouvés en 2003, in: A. Alduc-Le Bagousse (actes publiés sous la dir.), Inhumations de prestige ou prestige de l’inhumation ? Expressions du pouvoir dans l’au-delà (IVe-XVe siècle), Tables rondes du CRAHM, 4, Publications du CRAHM, Caen, 2009, p.203-226.- 2008 : Carré F., Jimenez F. (dir.), avec les contrib. de Le Maho J., Gallien V. , Follain E., Tegel W., Rast-Eicher A., Bell B.; Guerra M.-F., Stutz F., Esquès C., Calligaro T., Escher K., Adrian Y.-M. , Pilet-Lemière J. - Louviers (Eure) au haut Moyen Age, Découvertes anciennes et fouilles récentes du cimetière de la rue du Mûrier, Mémoires de l'Association Française d'Archéologie Mérovingienne, XVIII, 2008, 336 p., 135 fig., 64 pl.- 2007 : Périn P., Calligaro T. avec la coll. de Buchet L., Cassiman J.-J., Darton Y., Gallien V., Poirot J.-P., Rast A., Rücker C., Vallet F. - La tombe d’Arégonde. Nouvelles analyses en laboratoire du mobilier métallique et des restes organiques de la défunte du sarcophage 49 de la basilique de Saint-Denis, antiquités nationales, 37, (2005), p.181-206.- 2006 : Gallien V. - Le cimetière des chanoines de la Cathédrale de Coutances (Manche), in L. Buchet, C. Dauphin, I. Séguy (dir.), La paléodémographie. Mémoire d’os, mémoire d’hommes, actes des 8èmes Journées Anthropologiques de Valbonne, Editions APDCA, Antibes, 2006, p.239-248.- 2006 : Langlois J.-Y., Gallien V. - L’église de Notre-Dame-de-Bondeville et sa population (VIIe-IXe siècles, Seine-Maritime), in L. Buchet, C. Dauphin, I. Séguy (dir.), La paléodémographie. Mémoire d’os, mémoire d’hommes, actes des 8èmes Journées Anthropologiques de Valbonne, Editions APDCA, Antibes, 2006, p.249-257.- 2005 : Dietrich A., Gallien V., Guillon F., Langlois J.-Y. - Deux tombes exceptionnelles : T.52 et T.69, in: J.P. Le Bihan, J.F. Villard, Archéologie de Quimper, matériaux pour servir l’Histoire, tome 1, de la chute de l’empire romain à la fin du Moyen Age, 2005, p.192-210.- 2004 : Langlois J.-Y., Gallien V. - La place des morts à l’intérieur et autour de l’église abbatiale cistercienne de Notre-Dame-de-Bondeville (XIIIe-XVIIIe siècle) : note préliminaire, in: A. Alduc-Le Bagousse (actes publié sous la dir.) Inhumations et édifices religieux au Moyen Age entre Loire et Seine, Tables rondes du CRAHM, 1, Publications du CRAHM, 2004, p.207-217.- 2004 : Gallien V. - Evolution et développement d’un cimetière urbain normand : le cimetière Saint-Jean à Rouen du IXe au XVIe siècle, in: C. Balmelle, P. Chevalier, G. Ripoll, Mélanges d’Antiquité Tardive, Stvdiola in honorem Noël Duval, Bibliothèque de l’Antiquité Tardive, 5, Association pour l’Antiquité Tardive, Brepols Publishers, Turnhout, 2004, p.199-208.- 2001 : Langlois J.-Y., Gallien V. – L’église mérovingienne de Notre-Dame-de-Bondeville : I – Les données de la fouille. Bulletin des amis de Monuments rouennais, octobre 2000-septembre 2001, p.30-43.- 2000 : Gallien V., Ferré P., Le Texier R., Lecler E., Montembault V., Argenton C. - Cimetières et populations de la place du Parvis à Coutances au bas Moyen Age. Revue de la Manche., 43, 168, 2000, p.16-42.- 1998 : Gallien V. - Un cimetière urbain du haut Moyen Age : Saint-Denis. Chronologie d'après les caractères structurels des tombes et les pratiques funéraires, in: X. Delestre et P. Périn (textes réunies par), La datation des structures et des objets du haut Moyen Age : méthodes et résultats, actes des XVèmes journées internationales d'Archéologie mérovingienne, Rouen, Musée des Antiquités de la Seine-Maritime, 4-6 février 1994, AFAM, Mémoires, t.VII, 1998, p.83-91.- 1998 : Gallien V., Langlois J.-Y. - Typologie du cercueil à Saint-Denis, Rencontre autour du cercueil, actes de la journée du 28 janvier 1997, Musée des Arts et traditions populaires, Paris, GAAFIF, bulletin de liaison, n° spécial 2, SDAVO, AFAN, 1998, p.23-25.- 1996 : Gallien V. - Identité d’une population dionysienne du haut Moyen Age : rupture ou continuité ? L’identité des populations archéologiques, XVIe rencontres Internationales d’Archéologie d’Antibes, éd. APDCA, Sophia Antipolis, 1996, p.183-195.- 1996: Gallien V., Langlois J.-Y. - Exemple d’une gestion de cimetière au Moyen Age : le cimetière de la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Bulletin et Mémoire de la Société d’Anthropologie de Paris, n.s., t.8, 3-4, 1996, p.397-412.

Sciences

Homme

Véronique Gallien

personnalité

15/09/2012

Le plus complet squelette d’Australopithecus sediba, un ancêtre de l’Homme, aurait été découvert en juin dernier dans un laboratoire. Actuellement emprisonnés dans un bloc de roche, les restes de Karabo seront libérés, un événement qui devrait être diffusé en temps réel sur Internet dans quelques mois. Des analyses de dents ont déjà montré que cette espèce appréciait manger des écorces d’arbre.

Sciences

Homme

Karabo, l’australopithèque au squelette complet, bientôt sur vos écrans

actualité

18/07/2012

Véronique Gallien nous raconte sa vocation d'anthropologue, sa démarche d'analyse et ses résultats scientifiques.

Sciences

Magazine Science

Métier : Véronique Gallien, anthropologue

actualité

18/06/2012

Ne ratez pas La grotte des rêves perdus, un documentaire signé Werner Herzog, tourné en 3D dans l’extraordinaire grotte Chauvet-Pont d’Arc, en Ardèche, visitée et décorée il y a plus de 32.000 ans, à l’époque où Cro-Magnon et Neandertal se croisaient sur les chemins, et où, sans doute ils se croisaient au sens génétique du terme. Le site est aujourd’hui candidat pour l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco. Une évidence !

Sciences

Homme

En vidéo : la grotte Chauvet en vedette 3D dans un film de Werner Herzog

actualité

29/08/2011

L'être humain est un animal doté de puissantes facultés intellectuelles. En se basant sur cet état de fait, on peut être tenté d'attribuer à l'humain une double nature.

Sciences

Anthropologie

Les axes de l'anthropologie

dossier

16/09/2002

Claude Lévi-Strauss était l’un des intellectuels les plus influents du XXe siècle dans le domaine des sciences humaines et sociales. Il est né le 28 novembre 1908 à Bruxelles et décédé le 30 octobre 2009 à l’âge de 100 ans. Anthropologue et ethnologue, il est considéré comme le père de l’approche structuraliste, qui a influencé de manière importante la philosophie, la sociologie, l’histoire et la théorie littéraire. Il est membre de l’Académie française depuis 1973.Lévi-Strauss a cherché à comprendre la grande machine symbolique qui rassemble les différents aspects de la vie humaine : de la famille aux croyances religieuses, des œuvres d’art aux manières de politesse. Considéré comme un précurseur de l’écologie, Lévi-Strauss a écrit de façon admirable sur le fonctionnement de la société, il est connu dans le monde entier comme le maître de l’anthropologie moderne. La jeunesse de Claude Lévi-StraussFrançais, bien que né en Belgique, Lévi-Strauss est le fils d’un juif d’origine alsacienne qui l’éduque dans un milieu artistique : son père était artiste peintre. Il termine ses études de droit et de philosophie à la Sorbonne à Paris. Il obtient l’agrégation de philosophie en 1931.Très tôt, il s’engage auprès de mouvements socialistes. Il devient le secrétaire général de la Fédération des Étudiants Socialistes, et y découvre les principes de la philosophie de Karl Marx, qui l’inspireront beaucoup par la suite, dans ses travaux. Vie de voyagesL’auteur de « Tristes Tropiques », considéré comme l’un des plus importants ouvrages de philosophie du siècle dernier, a vécu au Brésil de 1935 à 1939, et a été professeur invité à l’université de São Paulo (USP). Dans ce livre, il raconte sa rencontre avec les Indiens du Mato Grosso et de l’Amazonie, fruit d’expéditions effectuées pendant son voyage.Au Brésil, il s’immisce parmi les communautés des Indiens Bororó et Tupis. Ces expériences l’ont profondément marqué, et guidé en tant que professionnel de l’anthropologie, un domaine dans lequel son travail est encore valable aujourd’hui.Il s’installe ensuite aux États-Unis en tant que professeur invité à la New School for Social Research de New York, avant de faire un bref passage à l’ambassade de France à Washington comme attaché culturel.De retour à Paris, il est nommé directeur associé du Musée de l’Homme puis devient enseignant en anthropologie sociale au Collège de France, jusqu’à sa retraite en 1982.Disciple intellectuel d’Émile Durkheim et de Marcel Mauss, il s’intéresse également aux travaux de Karl Marx, à la psychanalyse de Sigmund Freud, à la linguistique de Ferdinand Saussure et de Roman Jakobson, au formalisme de Vladimir Propp… etc. Trois contributionsLes contributions les plus décisives de l’œuvre de Lévi-Strauss peuvent être résumées en trois grands thèmes : la théorie des structures élémentaires de la parenté, les processus mentaux de la connaissance humaine et l’étude des mythes.La théorie des structures élémentaires soutient que la parenté a plus à voir avec l’alliance entre deux familles, par mariage entre leurs membres qui ont l’ascendance d’un ancêtre commun. Pour Claude Lévi-Strauss, il n’y a pas de différence significative entre la pensée primitive et la pensée civilisée, car l’esprit humain organise la connaissance en processus binaires, qui sont organisés selon la logique. Le mythe et la science sont tous deux structurés par des paires d’opposés, logiquement liés. Ils partagent donc la même structure, mais ne s’appliquent qu’à des choses différentes.Pour Lévi-Strauss, les structures ne sont pas des réalités concrètes, mais sont plus proches des modèles cognitifs de la réalité, qui servent l’homme dans sa vie quotidienne.Les règles selon lesquelles les unités de culture se combinent ne sont pas le produit d’une invention humaine et le passage de l’animal naturel à l’animal culturel (par l’acquisition du langage, la préparation des aliments, la formation de relations sociales) suit des lois déjà déterminées par leur structure biologique.

Sciences

Philosophie

Claude Lévi-Strauss

personnalité