La glycérine entre dans la composition de nombreux produits d’hygiène. © efetova, Adobe Stock
Sciences

Glycérol : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :chimie , glycérol , glycérine

Le glycérol, couramment appelé glycérine, est un polyalcool de formule C3H8O3 (1,2,3-propanetriol). Présent naturellement dans toutes les huiles et graisses animales ou végétales, il entre aussi dans la composition de nombreux produits cosmétiques, alimentaires et pharmaceutiques. Dans l'organisme, le glycérol constitue une source d'énergie.

La glycérine se présente sous forme d'un liquide visqueux transparent, incolore et inodore, au goût légèrement sucré. Bien que son point de fusion soit de 17,8 °C, elle présente un phénomène de surfusion et se solidifie seulement par un refroidissement prolongé.

Le glycérol est un composé de formule C3H8O3. © logos2012, Adobe Stock

Fabrication du glycérol

Le glycérol peut être obtenu selon deux processus principaux :

  • La saponification des corps gras, selon la réaction triglycérides + eau = glycérol + acides gras
  • La transestérification d'huiles végétales selon la réaction triglycérides + méthanol = glycérol + esters méthyliques. Le glycérol est notamment un sous-produit de la fabrication du biodiesel. Une tonne d'huile de colza estérifiée donne ainsi 100 kg de glycérol, soit 10% en masse.

La glycérine peut aussi être obtenue à partir du propylène, ce qui donne un produit beaucoup plus pur que la filière biodiesel (99% contre 80 à 85%), ou encore par fermentation à partir des sucres (le glycérol se forme notamment au début de la fermentation alcoolique du moût de raisin et donne au vin son onctuosité).

Le glycérol s’obtient par l’estérification des acides gras des huiles végétales. © DR

Utilisations du glycérol

Du fait de son faible coût de production et de ses propriétés, la glycérine est utilisée dans une large variétés de produits comme émollient, humectant ou lubrifiant. Du fait de son faible index glycémique (3 contre 65 pour le sucre), il est aussi employé comme édulcorant dans l'agroalimentaire.

  • Préparations pharmaceutiques (laxatifs et lubrifiants, suppositoires, sirop...)
  • Produits d'hygiène (savon, crème, shampooing, dentifrice...)
  • Fluide caloporteur et antigel
  • Additif alimentaire (noté E422 par la règlementation européenne), en tant qu'édulcorant, humectant, conservateur. On le trouve notamment dans les crèmes glacées, le cacao, le chocolat, les pâtisseries, les boissons...
  • fabrication de nitroglycérine par réaction avec l'acide nitrique
  • fabrication du papier (plastifiant et lubrifiant)
  • industrie textile
  • liquides pour cigarettes électroniques
  • conserveur pour les bouquets sec
  • liant pour la peinture
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !