Sciences

Neptune et sa lune Triton : un remariage forcé ?

ActualitéClassé sous :Univers , neptune , Triton

Triton est une lune de Neptune 40% plus grande que Pluton, qui décrit une orbite circulaire rétrograde autour de sa planète. Triton a longtemps intrigué les astronomes : si la présence de ce type de satellite irrégulier autour de géantes gazeuses n'est pas rare, Triton est un corps si massif que, jusqu'à aujourd'hui, aucune explication de sa capture n'était réellement satisfaisante.

Neptune et sa lune Triton : un remariage forcé ? (Crédits : NASA)

Dans la revue Nature, Craig Agnor et Douglas Hamilton avancent une hypothèse intéressante : Triton aurait fait partie d'un système binaire de planètes qui se serait aventuré trop près de Neptune. La géante gazeuse aurait alors capturé Triton, le faisant devenir contre son gré l'un de ses satellites.

Vue d'artiste de Triton et de son compagnon, en train d'approcher de Neptune C'est à l'occasion d'une telle rencontre que Triton aurait été capturé par la géante gazeuse (Crédits : Craig Agnor)

Satellites réguliers et irréguliers

Dans notre Système Solaire, les lunes qui gravitent autour des géantes gazeuses Saturne, Uranus, Jupiter et Neptune, se regroupent en deux catégories. Les satellites dits « réguliers » sont relativement proches de leur planète et décrivent une orbite circulaire dans le plan de l'équateur. Ces lunes se sont probablement formées dans les disques de gaz et de poussières qui environnaient les astres à l'aube du Système Solaire. Les satellites « irréguliers » sont souvent plus distants et présentent une trajectoire excentrique - non circulaire. L'orbite de la moitié d'entre eux est rétrograde, c'est à dire qu'ils tournent dans le sens opposé de leur planète. Triton, découvert en 1846, est un satellite irrégulier qui sort du lot : plus gros que Pluton, il évolue dans une orbite circulaire rétrograde.

Les astronomes pensent que les satellites irréguliers n'ont pas émergé des débris issus de la formation des planètes, mais qu'ils tournaient autour du Soleil avant d'être capturés par le champ gravitationnel des géantes gazeuses, à un certain moment de l'histoire de notre Système Solaire.

Triton et Neptune : un remariage ?

Alors, comment un corps céleste aussi gros que Triton a pu perdre suffisamment d'énergie pour être subtilisé par Neptune ? Est-il entré en collision avec une de ses lunes ? Dans ce cas, un choc avec un satellite trop petit n'aurait pas suffi, tandis qu'une rencontre avec un satellite trop massif aurait probablement détruit Triton. Ainsi, la façon dont ce dernier a été capté par Neptune est longtemps restée un mystère.

Dans la revue Nature, Craig Agnor et Douglas Hamilton avancent l'hypothèse selon laquelle, à l'origine, Triton faisait partie d'un système binaire comme on en rencontre dans la ceinture de Kuiper. En s'aventurant trop prêt de Neptune, la force gravitationnelle de cette dernière aurait brisé le lien qui unissait les deux corps, et Triton aurait été pris dans les filets de Neptune. Son compagnon, quant à lui, aurait été éjecté du Système Solaire, ou aurait ensuite fusionné avec une autre planète.

Les deux chercheurs estiment que ce scénario pourrait s'appliquer à l'ensemble des satellites irréguliers de notre Système Solaire. Finalement, entre Triton et Neptune, ce n'était peut-être qu'une affaire de divorce et de remariage forcé !

Cela vous intéressera aussi