Sciences

Des caractéristiques externes à la composition intérieure des planètes

ActualitéClassé sous :Astronomie , champ magnétique , Uranus

Pourquoi les champs magnétiques d'Uranus et de Neptune diffèrent-ils de ceux d'autres planètes telles que la Terre, Jupiter et Saturne ? Les pôles magnétiques d'Uranus et Neptune sont décalés par rapport à l'axe de rotation de leur planète respective, du côté des équateurs. Le mystère de cette particularité vient peut-être d'être résolu.

La planète Jupiter

Des simulations informatiques effectuées par Sabine Stanley et Jeremy Bloxham, de l'université Harvard, suggèrent qu'Uranus et Neptune auraient un cœur fluide entouré par une couche extérieure relativement mince.

Le champ magnétique de la Terre est généré par un phénomène de convection à l'intérieur d'une enveloppe fluide, faite de fer et de nickel fondus, entourant un petit cœur solide électriquement conducteur. De manière similaire, les champs magnétiques de Jupiter et Saturne sont produits par un phénomène de convection à l'intérieur d'une couche épaisse d'hydrogène métallique entourant un petit centre rocheux. D'après les recherches de Stanley et Bloxham, le phénomène de convection au sein d'Uranus et de Neptune a lieu dans une enveloppe fluide externe mince, probablement faite de "glace" contenant de l'eau, du méthane, de l'ammoniaque et de l'hydrogène sulfuré, entourant un fluide intérieur non convecteur.

Les simulations effectuées sur cette base ont généré des champs magnétiques similaires à ceux observés sur ces deux planètes par la sonde Voyager 2 dans les années 80. "Cela montre qu'il est possible de connaître l'intérieur d'une planète à partir de la morphologie de son champ magnétique," note Stanley.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi