Space X vient de publier sur son site un panorama à 360° de l’intérieur de sa capsule Dragon, conçue pour ravitailler l’ISS. Une manière de faire oublier l’annulation du lancement, qui devait avoir lieu le 7 février prochain ?
Cela vous intéressera aussi

Il devait se passer quelque chose le mardi 7 février 2012 : ce jour-là, à Cap CanaveralCap Canaveral, pour la première fois, une fusée fabriquée par une société privée, Space Exploration Technologies Corp., alias Space X, devait décoller pour lancer un engin spatial conçu par elle - la capsule Dragon - et rejoindre la Station spatiale internationaleStation spatiale internationale. Le vol devait ainsi inaugurer le début réel du programme Cots (Commercial Orbital Transportation Services), un transfert au privé de l'accès à l'orbiteorbite terrestre engagé par la NasaNasa en 2006, pour le fret d'abord, puis, à terme, pour des Hommes. Deux sociétés ont été retenues, Orbital Science et Space X.

La seconde, qui s'est engagée à assurer 12 vols vers l'ISS, est la plus avancée. En 2008, sa fusée Falcon-1 lançait un premier satellite et, en 2010, Space X réussissait le lancement de sa Falcon-9, capable d'expédier en orbite basse la capsule Dragon. Portée par son élanélan, la société fondée par le Sud-Africain Elon Musk (qui a fait fortune sur InternetInternet, notamment avec Paypal) a même annoncé son intention de lancer un jour un vaisseau vers Mars.

Le lanceur Falcon-9 au décollage pour son premier vol, depuis Cap Canaveral, le 4 juin 2010. L'engin mesure 54,9 m de hauteur pour un diamètre de 3,60 m. © Space X/Chris Thompson

Le lanceur Falcon-9 au décollage pour son premier vol, depuis Cap Canaveral, le 4 juin 2010. L'engin mesure 54,9 m de hauteur pour un diamètre de 3,60 m. © Space X/Chris Thompson

Visite virtuelle de Dragon pour tous

Le premier lancement de la capsule Dragon a cependant été reporté sine diedie, sans qu'il soit donné de raisons précises. D'après les propos laconiques des représentants de Space X, il reste encore à régler des problèmes techniques et aucune date n'a été précisée.

En attendant, pour faire patienter les foules, Space X offre sur son site Web une visite de l'intérieur de la capsule Dragon en vision panoramique. On y remarque beaucoup de placardsplacards, qui abriteront toutes sortes de colis à destination de la Station et de ses occupants. Sur l'image, l'emplacement de la porteporte - ouverte - est remplacé par des images défilantes montrant notamment ce que verrait un astronauteastronaute entré dans la capsule après son amarrage à l'ISS.

Pour ravitailler l'ISS en fret, il reste encore les cargos russes Progress, les ATVATV européens et les HTV japonais. L'ATV-3, baptisé Edoardo Amaldi, attend son départ à Kourou le 9 mars prochain et le HTV-3, appelé Kounotori, doit décoller en juin. Demain, 26 janvier, un cargo automatique Progress devrait décoller vers la Station spatiale internationale.