Avec ses panneaux solaires bleus, l'ATV Johannes Kepler est amarré au module de service russe Zvezda. Il restera accroché à la Station spatiale pendant au moins trois mois. © Nasa

Sciences

Retour en images sur l'amarrage de l'ATV à l'ISS

ActualitéClassé sous :Astronautique , atv , ATV 2

Revivez en images les derniers mètres parcourus par l'ATV Johannes Kepler avant son amarrage à la partie russe de la Station spatiale internationale. Lancé par Arianespace le 16 février, l'ATV est arrivé aux abords de l'ISS une semaine plus tard et s'y est amarré le 24.

L'ATV Johannes Kepler à proximité de l'ISS. © Nasa

Après un vol libre de plus 4 millions de kilomètres depuis son lancement par une Ariane 5 ES, l'ATV Johannes Kepler a commencé la phase d'amarrage à la partie russe de l'ISS lorsqu'il s'est trouvé à une trentaine de kilomètres.

Amarrage au module de service Zvezda. La cible de visée est nettement visible sur l'ATV-2. © Nasa

À 250 mètres, le système a basculé en mode guidage, navigation et contrôle, régi par des capteurs optiques. Outre la liaison radio établie avec l'ATV, les astronautes à bord de l'ISS ont pu directement surveiller la manœuvre d'amarrage à l'aide d'une caméra vidéo (c'est à eux que l'on doit ces images).

Après avoir obtenu l'autorisation du centre de contrôle de Toulouse, l'ATV a poursuivi son approche à 12 mètres et couvert les derniers mètres jusqu'au port d'amarrage de l'ISS à une vitesse maximum relative de seulement 10 cm/sec. Le mât d'arrimage de l'ATV, d'un diamètre de 15 centimètres, a été capturé par le port d'amarrage du module russe Zvezda, large de 90 centimètres.

Les opérations de déchargement ont commencé après la vérification de la pressurisation de l'engin et des connexions électriques, mécaniques et fluides avec l’ISS. © Nasa

L'astronaute de la Nasa Nicole Stott, arrivée avec Discovery, et le cosmonaute Alexander Kaleri (Expedition 26, dans l'ISS) sont entrés à l'intérieur du module pressurisé de l'ATV-2 (module cargo intégré ICCIntegrated Cargo Carrier) par une trappe d'accès d'1 mètre de diamètre.

L'ATV-2 amarré à la Station, en haut sur cette image. © Nasa

Maintenant que l'ATV-2 a entrepris sa mission de trois mois accroché à la Station, tous les regards se portent vers le suivant, l'ATV-3, baptisé Edoardo Amaldi en hommage au grand physicien italien pionnier des sciences spatiales (1908 - 1989), qui pourrait être lancé dans moins de douze mois.

Cela vous intéressera aussi