Le premier module PCM fourni par Thales Alenia Space a quitté l’usine turinoise de TAS pour le site de lancement de la Nasa à Wallops en Virginie, où Orbital l’intégrera avec le module de service Cygnus. Le premier vol est actuellement programmé pour décembre 2011 avec le lanceur Taurus II d’Orbital. © Thales Alenia Space

Sciences

Le cargo spatial Cygnus livré par Thales Alenia Space

ActualitéClassé sous :Astronautique , Cygnus , Thales Alenia Space

Cygnus, un des deux nouveaux cargos spatiaux de l'ISS, se prépare pour son vol inaugural à la fin 2011. Thales Alenia Space qui participe avec Orbital Sciences, le maître-d'œuvre, au développement de cet engin dans le cadre du PPE Cots de la Nasa, vient de livrer le premier module pressurisé. Il sera intégré au module de service et préparé pour son lancement.

Thales Alenia Space annonce la livraison à Orbital Sciences du premier modèle de module cargo pressurisé PCM (Pressurized Cargo Module) développé pour le transport de fret à destination de la Station spatiale. Ce premier PCM sera mis en œuvre pour la mission de démonstration du programme Cygnus dans le cadre du partenariat public-privé Cots de la Nasa. Il y a plus d'un an, l'Agence spatiale américaine a retenu SpaceX et Orbital Sciences pour réaliser des vols de démonstrations vers l'ISS. Elle a passé avec les deux firmes des contrats portant sur des services de transport d'une capacité d'au moins 20 tonnes de façon à ravitailler la Station pour la période du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2016. Concrètement, huit vols ont été commandés à Orbital Sciences et douze à SpaceX.

À la suite de ce vol de démonstration, TAS fournira huit autres PCM qui serviront au transport de fret vers l'ISS - vivres et fournitures pour l'équipage, pièces de rechange et expériences scientifiques, dans le cadre du contrat de services de ravitaillement commerciaux CRS (Commercial Resupply Services) passé à Orbital par la Nasa. Ce premier PCM sera suivi par trois autres modèles en configuration standard, avec une capacité d'emport de 2.000 kilos de charge, puis par cinq modèles en configuration améliorée dont la capacité d'emport aura été portée à 2.700 kilos.

Le module pressurisé du premier cargo américain Cygnus opérationnel (le deuxième après le vol inaugural) dans l'usine Turinoise de TAS. On peut remarquer les biellettes de connexion avec le module de service du Cygnus (remplacé ici par l'anneau jaune). © Rémy Decourt

Le secteur privé a le vent en poupe

« La livraison du PCM est une preuve de plus de la mutation de l'industrie spatiale vers un plus grand engagement du secteur privé sur une base commerciale » a déclaré Luigi Maria Quaglino, directeur général adjoint de Thales Alenia Space, en charge des activités infrastructure orbitale et transport spatial.

Le cargo Cygnus se compose d'un module de service (SM), fabriqué par Orbital, intégré avec le module pressurisé PCM développé par TAS et qui bénéficie de l'expertise et du savoir-faire de la firme européenne, acquis ces trente dernières années grâce à des programmes similaires déjà développés pour l'ISS, tels que les modules logistiques polyvalents MPLM (Multi-Purpoose Logistics Module), réalisés pour la Nasa sous l'égide de l'Agence spatiale italienne (ASI), et du module de fret du ravitailleur ATV (Automated Transfer Vehicle), construit par Thales Alenia Space Pour l'Agence spatiale européenne.

Cela vous intéressera aussi