Sciences

Le cargo Cygnus d'Orbital ATK en route vers l'ISS

ActualitéClassé sous :cargo spatial , Cygnus , Orbital ATK

Le Cygnus, d'Orbital ATK, a été lancé dans la nuit de dimanche à lundi en direction de la Station spatiale internationale (ISS). Un lancement qui marque le retour en vol de ce cargo, cloué au sol depuis le mois d'octobre 2014.

Le quatrième lancement du Cygnus – une version améliorée, plus grande et avec de nouveau panneaux solaires – marque le retour des vols privés américains. © Orbital ATK

Dans la nuit de dimanche à lundi, un cargo Cygnus chargé de fret a décollé à destination de la Station spatiale internationale (ISS). Il a été lancé par une Atlas V, de la société américaine United Launch Alliance (ULA), depuis la base de lancement de Cap Canaveral (Floride), de l'US Air Force. Une opération délicate : pas moins de quatre tentatives ont été nécessaires, les trois premières ayant été reportées à chaque fois à cause de conditions météorologiques très défavorables (vents violents et pluies).

Ce lancement marque le retour en vol du Cygnus (le quatrième exemplaire), cloué au sol depuis le mois d'octobre 2014 à la suite de l'explosion de son lanceur Antares, lors de sa troisième mission. Pour la Nasa, qui, en complément du Progress russe et de l'HTV japonais, fait appel au secteur privé américain pour assurer le ravitaillement de la Station spatiale internationale avec une capsule récupérable (Dragon de SpaceX) et un module de fret construit par Thales Alenia Space (Cygnus d'Orbital ATK) c'est évidemment une bonne nouvelle d'autant plus que le Dragon de SpaceX est également cloué au sol depuis juin 2015.

L'Atlas V a servi au lancement du cargo Cygnus. Il est ici photographié sur son pas de tir de Cap Canaveral, en Floride. © Nasa, ULA

Un Cygnus plus grand et plus costaud

Pour cette quatrième mission opérationnelle, le cargo Cygnus embarque plus de 3,5 tonnes de fret dont de la nourriture, de l'eau, des vêtements pour l'équipage de six astronautes ainsi que des équipements et matériaux destinés à 250 expériences scientifiques. C'est presque autant que ce qu'ont livré ensemble les trois précédents cargos arrivés à bon port. Au 700 kilogrammes livrés lors du vol de démonstration de septembre 2013, s'ajoutent en effet 1,2 tonne et 1,9 tonne livrées en janvier et juillet 2014. À ce jour, sur les 20 tonnes qu'Orbital ATK s'est engagée auprès de la Nasa à transporter à bord de l'ISS, seules 2,7 tonnes ont effectivement été livrées.

Pour cette mission, le Cygnus utilisé est une version améliorée, capable de transporter 25 % de fret en plus. Le module construit par Thales Alenia Space a été allongé et renforcé tandis que le module de service, fourni par Orbital ATK, a également été amélioré avec de nouveaux panneaux solaires et un système de propulsion plus performant.

Autre nouveauté, mais provisoire celle-là, cette mission est la première à utiliser un lanceur Atlas V qui, par rapport à l'Antares, offre des performances accrues et une meilleure flexibilité du profil de la mission. Quant à l'Antares, Orbital ATK prévoit son retour en vol dans le milieu de l'année prochaine. Un second vol du Cygnus à bord d'une Atlas V est prévu au printemps prochain.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi