Sciences

En bref : Orbital Sciences reporte le vol inaugural d'Antares

ActualitéClassé sous :Astronautique , Antares , lanceur Antares

Antares est un lanceur à deux étages de 40 m de hauteur et de 3,9 m de diamètre. On le voit ici sur son pas de tir, à la base de Wallops d'où il devrait décoller, au plus tôt, vendredi 19 avril. © Orbital Sciences

Initialement prévu mercredi soir, le vol inaugural du lanceur Antares d'Orbital Sciences a été reporté, au mieux, à vendredi 19 avril. Le lancement a été interrompu une dizaine de minutes avant le décollage, en raison de la séparation prématurée de tuyaux reliant le pas de tir au second étage du lanceur.

Orbital Sciences est l'une des deux sociétés, avec SpaceX, retenues par la Nasa pour livrer du fret à bord de la Station spatiale internationale (ISS). La firme doit débuter son service commercial dans le courant de l'année avec son système de transport, composé du lanceur Antares et du cargo spatial Cygnus. Le système de transport d'Orbital Sciences se veut différent de celui de SpaceX.

Le vol inaugural d’Antares depuis la base de Wallops de la Nasa, située sur une île de Virginie (côte est des États-Unis), a été reporté à vendredi soir, à cause de la séparation prématurée de tuyaux reliant le pas de tir au second étage du lanceur. La Nasa et Orbital Sciences ont été contraintes d'annuler le lancement à seulement une dizaine de minutes du décollage.

Baptisée A-One, cette mission a pour objectif de démontrer le bon fonctionnement des étages du lanceur et du mécanisme de séparation d'un simulateur de masse du cargo spatial Cygnus. Il s'agira de l'installer sur une orbite avec un périgée de 250 kilomètres, un apogée de 300 kilomètres et une inclinaison de 51,6° (similaire à celle de l'ISS). Antares est un lanceur à deux étages d'une masse au décollage de 240 tonnes, qui peut délivrer une poussée de 3.000 kN.

Cela vous intéressera aussi