Le règne d'Hatshepsout en Égypte ancienne a donné lieu à la construction de statues à l'effigie de la reine pharaon. Son successeur, en voulant rayer son prédécesseur de l'Histoire, a en réalité préservé les restes de la souveraineté de l'une des Égyptiennes les plus connues.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Le mystère de l'alignement des pyramides enfin résolu ? Comment les ingénieurs de l’Égypte antique sont-ils parvenus à aligner avec tant de précision les...

Il existe un temple d'Hatshepsout à Deir el-Bahari, un complexe funéraire proche de la ville de Louxor et au sud de la vallée des Rois en Égypte. Ce temple est dédié à cette femme pharaon qui a régné entre 1.479 et 1.458 avant J.-C. Parmi les projets archéologiques qui concernent ce temple, figure la restauration de plus de 70 sculptures de sphinx, des créatures au corps de lionlion et au visage humain. Sous le règne d'Hatshepsout, les visages de sphinx étaient à l'effigie de la reine pharaon mais après sa mort, son successeur Thoutmosis III a fait détruire ces statues afin d'effacer les marques du règne de son prédécesseur. Il a ainsi fait détruire ces sphinx et enterrer les restes des statues.

Effacer le règne... ou préserver ses restes ?

Cependant, les conditions de préservation conférées par l'enfouissement ont permis aux traits et couleurs des visages d'être exceptionnellement bien conservés.

Le visage d'un sphinx à l'effigie d'Hatshepsout présente encore les couleurs qu'il arborait dans l'Égypte antique. © <em>Polish-Egyptian Mission in the Temple of Hatshepsut at Deir el-Bahari</em>
Le visage d'un sphinx à l'effigie d'Hatshepsout présente encore les couleurs qu'il arborait dans l'Égypte antique. © Polish-Egyptian Mission in the Temple of Hatshepsut at Deir el-Bahari

La peau d'Hatshepsout était représentée en jaune orangé, selon les canons de la beauté à cette époque. Les yeuxyeux sont également encore teintés. La restauration du visage est réalisée avec des matériaux locaux et notamment de la roche calcairecalcaire de Thèbes et des pigments ocreocre provenant des alentours de Deir el-Bahari.


Deux sphinx colossaux découverts en Égypte

Deux statues de sphinx ont été découvertes dans un temple bâti il y a plus de 3.300 ans sous le règne d'Amenhotep III, le grand-père de Toutânkhamon. Des références à Amenhotep III sont inscrites sur ces statues colossales.

Article de Fidji BerioFidji Berio, publié le 06/02/2022

Le « Temple des millions d'années » fut érigé sous le règne d'Amenhotep III, à la demande du pharaon. Celui-ci souhaitait la constructionconstruction d'un temple qui servirait notamment à réaliser des rituels et à faire des offrandes en son honneur après sa mort. Ce temple funéraire a été bâti à la fin du règne d'Amenhotep III, qui a duré entre environ 1390 et 1353 avant J.-C. Ce complexe se trouvait dans la nécropole de Thèbes (l'actuelle ville de Louxor) qui surplombe le Nille Nil et a été détruit par un tremblement de terretremblement de terre aux alentours de 1200 avant J.-C. La plupart des colonnes et des statues du temple ont été détruites ou englouties et ce n'est qu'en 1988 que les travaux de restauration du temple ont débuté.

Des sphinx avec le visage du pharaon

Malgré l'ancienneté de ces travaux, les archéologues découvrent encore des éléments du temple. Ils ont ainsi exhumé trois bustes en granitegranite noir représentant la déesse Sekhmet à tête de lion, protectrice des souverains d'Égypte, et qui servaient à protéger la cour du temple.

Des bustes représentant la déesse Sekhmet gardaient la cour du temple. © <em>Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities</em>
Des bustes représentant la déesse Sekhmet gardaient la cour du temple. © Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities

Deux statues représentant des sphinx, des chimèreschimères entre homme et lion, viennent d'être mises au jour. Le visage des sphinx représente vraisemblablement Amenhotep III avec une coiffe, une barbe royale ainsi qu'un grand collier et l'une des statues porteporte une inscription faisant référence à ce pharaon.

Le visage des sphinx représente vraisemblablement celui du pharaon Amenhotep III qui a ordonné leur construction. © <em>Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities</em>
Le visage des sphinx représente vraisemblablement celui du pharaon Amenhotep III qui a ordonné leur construction. © Egyptian Ministry of Tourism and Antiquities

Les archéologues estiment que la taille originale des statues était d'environ huit mètres et les archéologues travaillent actuellement à leur restauration.