La marche des femmes sur Versailles (5-6 octobre 1789). © Wikimedia Commons, Public Domain

Sciences

Quelles femmes ont participé à la Révolution française ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , XVIIIe siècle , femmes de la révolution française
 

Plusieurs femmes ont été très actives durant la Révolution française. Tout comme les hommes, elles aspirent à plus de liberté et elles souhaitent pouvoir jouer un rôle dans la vie de la société. Qui sont-elles ? Quels ont été leurs rôles ?

Plusieurs femmes ont elles aussi marqué l'Histoire durant la Révolution française. Plus ou moins connues, elles ont participé à cette période décisive qui marquera un tournant toujours fêté aujourd'hui le 14 juillet.

Les « Républicaines révolutionnaires » extrémistes

Certaines femmes révolutionnaires se regroupent dans des groupes ultras radicaux. Parmi ceux-ci, la « Société des républicaines révolutionnaires » est un mouvement qui prône un radicalisme parfois anarchiste. Ce groupe, fondé en mai 1793 et mené par Pauline Léon, chocolatière, et Claire Lacombe, actrice, se rapproche de la mouvance des « Enragés » sur l'échiquier révolutionnaire. Les futures « républicaines révolutionnaires » sont les principales instigatrices des journées du 5 et 6 octobre 1789. En effet, face à la flambée du prix du pain, les femmes se révoltent et vont manifester leur mécontentement sous les fenêtres du roi. Elles obtiennent gain de cause et forcent Louis XVI et sa famille à quitter le palais de Versailles.

Portrait de l’avocate féministe et révolutionnaire Olympe de Gouges. © Wikimedia Commons, Public Domain

Les femmes féministes de la Révolution française

Au cours de la Révolution, de nombreuses femmes revendiquent ardemment plus de droits pour la gent féminine. Parmi les féministes révolutionnaires, les plus connues sont Olympe de Gouges et Théroigne de Méricourt. Malgré leurs noms à particule, elles militent en faveur d'un changement profond de la société d'ancien régime. Olympe de Gouges est à l'origine de la Déclaration de la Femme et de la Citoyenne. En faveur d'une Révolution modérée, Olympe de Gouges est l'avocate de Louis XVI lors du procès de ce dernier. Sa position, jugée trop consensuelle avec la monarchie, lui vaut d'être guillotinée le 3 novembre 1793. Théroigne de Méricourt milite pour que les femmes prennent les armes et deviennent les égales des hommes. Elle échappe de peu à l'échafaud et finit dans un asile.

Charlotte Corday est une féministe qui est passée à la postérité en assassinant Marat. Avant d'être guillotinée, elle s'est servie de son procès comme d'une tribune.

Cela vous intéressera aussi