La bataille du Mans le 13 décembre 1793. © Musée de Tessé, Le Mans Wikimedia Commons, DP

Sciences

Révolution française : qu'étaient les colonnes infernales ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , général Turreau , guerre de Vendée

La Révolution française qui a débuté le 14 juillet 1789 a entraîné un soulèvement dans l'ouest de la France et a déclenché la guerre de Vendée. Afin de venir à bout de l'insurrection, le général Turreau, à la tête des colonnes infernales, a perpétré un véritable massacre, de janvier à mai 1794.

En 1793, la guerre de Vendée a éclaté en réaction à la Révolution française. Afin de venir à bout des insurgés vendéens, le général Turreau décide de créer les colonnes incendiaires afin de quadriller la région. Son but est de massacrer tous ceux ayant pris part à la révolte, qu'il s'agisse d'hommes, de femmes ou d'enfants. C'est ainsi qu'au mois de janvier 1794, douze colonnes investissent un territoire comportant les Deux-Sèvres, la Loire-Inférieure, le Maine-et-Loire et la Vendée.

Lors de la Révolution française, les « colonnes infernales » de l’armée républicaine avaient pour objectif d’anéantir le soulèvement des insurgés vendéens. «Incendie de Granville par les Vendéens», Jean-François Hue. © Source Historial de la Vendée, Les Lucs sur Boulogne, Wikimedia Commons, DP

Les colonnes infernales massacrent des dizaines de milliers de personnes

Très rapidement, les troupes du général Turreau se révèlent particulièrement violentes. Elles multiplient les meurtres, les viols, les pillages et les exactions de toutes sortes. Cet extrême déchaînement de violence leur vaut le nom de colonnes infernales. Leur action se poursuit jusqu'au 13 mai 1794, jour où le général Turreau est destitué. Au final, les colonnes infernales ont mis toute la région à feu et à sang. S'il est aujourd'hui difficile d'établir un bilan précis du nombre de victimes des colonnes infernales, les historiens s'accordent à penser qu'il y a eu entre 30.000 et 50.000 morts.

À noter

Censées écraser la rébellion en Vendée, les colonnes infernales ont finalement eu l'effet inverse. Les horreurs commises ont renforcé les Vendéens dans leur volonté de combattre et la guerre de Vendée s'est poursuivie jusqu'en 1796. Précisons qu'il ne faut pas confondre les Chouans et les Vendéens, même si la Chouanerie est étroitement liée à la guerre de Vendée. 

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi