Sciences

Ariane 5 lancera deux satellites ce soir

ActualitéClassé sous :accès à l'espace , Ariane 5 , Ariane 5 ECA

Ce soir, une Ariane 5 s'élancera avec plus de 10 tonnes dans sa coiffe, embarquant deux satellites de télécommunications. Sky Muster sera le premier mis en orbite par Arianespace pour le compte de l'opérateur australien NBN, propriété du Commonwealth d'Australie. Arsat-2 sera quant à lui le deuxième de la série de l'opérateur argentin Arsat, après le lancement réussi d'Arsat-1 en octobre 2014.

Ce soir, Ariane 5 sera lancée depuis le Centre spatial guyanais pour mettre en orbite les satellites Sky Muster et Arsat-2. Ici, le vol d’Ariane 5 Eca, le 12 février 2005. © Cnes/Cnes/Esa/Arianespace/CSG Service Optique

Pour son cinquième lancement de l'année d'Ariane 5 (le neuvième d'Arianespace sur les 12 visés en 2015), il s'agit de mettre en orbite les satellites de télécommunications Sky Muster et Arsat-2. Le décollage du lanceur est prévu ce mercredi 30 septembre, à l'intérieur d'une fenêtre de tir qui s'ouvrira à 22 h 30 et se fermera à 0 h 15 (heures de Paris). Le lancement est à suivre en direct sur le site Internet d’Arianespace. La durée de la mission, du décollage à la séparation des satellites, est d'environ 32 minutes et 28 secondes.

Un morceau d'Ariane perdu dans le Centre spatial guyanais ? Non, un EAP, c'est-à-dire un des deux boosters à poudre, amené au Bâtiment d'intégration lanceur (BIL) où il sera fixé à l'étage principal d'Ariane 5. © Service Optique CSG

Plus de 10,2 tonnes à lancer en orbite de transfert géostationnaire

Lors de cette mission, la performance demandée au lanceur pour ce vol est de 10.203 kilogrammes, dont 9.0417 kg représentent la masse des satellites Sky Muster (6,4 tonnes) et Arsat-2 (2,9 tonnes) à séparer sur l'orbite visée. Le périgée devrait être de 250 kilomètres, l'altitude de l'apogée de 35.786 km et l'inclinaison de 6 degrés.

Construit par Space Systems Loral (SSL) sur la base d'une plateforme 1300, le satellite Sky Muster sera le premier satellite mis en orbite par Arianespace pour le compte de l'opérateur australien NBN. Ce satellite de télécommunications comprend 202 répéteurs en bande Ka. Il évoluera depuis sa position orbitale, entre 135° à 150° est, et fournira des services de télécommunications et d'Internet à haut débit au-dessus des zones rurales et reculées d'Australie ainsi que de ses îles côtières et des territoires extérieurs, y compris les îles Norfolk, Cocos, Christmas, Macquarie et dans l'Antarctique. Sa durée de vie attendue est supérieure à 15 ans, avec une puissance électrique de 16,4 kilowatts en fin de vie.

Quant à Arsat-2, construit par l'Argentin INVAP pour le compte de l'opérateur argentin Arsat, ce satellite devrait également fonctionner au moins 15 ans depuis sa position orbitale à 81° ouest. Doté de 26 répéteurs en bande Ku et 10 répéteurs en bande C, ce satellite offrira à l'Argentine, au Canada et aux pays d'Amérique des services de télévision directe (DTH), d'accès Internet pour la réception sur les antennes VSAT, de transmission de données et de téléphonie IP.

Cela vous intéressera aussi

Ariane 6, un nouveau lanceur européen plus compétitif  La nouvelle fusée européenne Ariane 6 est actuellement en développement. Ce lanceur sera mieux adapté au marché actuel, aussi bien au niveau économique qu’en termes de performances. Découvrez-le en vidéo, grâce au Cnes.