Dense activité au Centre spatial guyanais : tous les lanceurs de la gamme d’Arianespace sont en campagne de préparation au lancement. Dans l’ordre de tir, on a une Ariane 5 ECA qui décollera avec deux satellites vendredi soir, une Soyouz le 3 avril avec le satellite du programme Copernicus Sentinel 1A et le petit Vega qui emportera le satellite d’observation de la Terre DZZ-HR du Kazakhstan. Enfin, en juin, une Ariane 5 ES lancera à destination de l’ISS le dernier ATV (ATV-5 Georges Lemaître).
Cela vous intéressera aussi

Arianespace, qui fait le pari de réaliser cette année jusqu'à 12 tirs depuis le Centre spatial guyanaisCentre spatial guyanais et de battre ainsi le record de dix lancements établi en 2012, doit lancer dans la nuit de vendredi à samedi deux satellites de télécommunications au moyen d'une Ariane 5 ECA. Ce sera la deuxième mission de ce lanceur cette année, qui lancera Astra 5B et Amazonas 4A vers leur orbite de transfertorbite de transfert géostationnaire. Le décollage est prévu le plus tôt possible à l'intérieur d'une fenêtrefenêtre de tir qui s'ouvre à 23 h 05 et se ferme à 00 h 02 heure de Paris.

Pour cette mission, la performance demandée au lanceur est de 9.579 kgkg, dont 8.755 kg représentent la massemasse des satellites Astra 5B et Amazonas 4A à séparer sur l'orbite visée. Pour la petite histoire, on retiendra que ce sera le 217e lancement d’une Ariane et le 73e d'une Ariane 5Ariane 5. Côté satellites, Amazonas 4A sera le 8e espagnol lancé par ArianespaceArianespace, et Astra 5B le 107e satellite construit par Airbus Espace à être lancé par la société européenne.

Un lanceur Ariane 5 ECA sur sa table de lancement. Le prochain décollera vendredi. © Esa, S. Corvaja

Un lanceur Ariane 5 ECA sur sa table de lancement. Le prochain décollera vendredi. © Esa, S. Corvaja

Deux opérateurs européens pour les satellites lancés par l’Ariane 5 ECA

D'une masse au lancement d'environ 5,7 tonnes, le satellite Astra 5B est construit autour de la plateforme Eurostar E3000 L d'Airbus Espace. Il comprend 40 répéteursrépéteurs en bande Ku et 6 en bande Ka. Depuis sa position orbitaleorbitale à 31,5° E, Astra 5B fournira des services de télédiffusion directe (DTH), la distribution par câble (DTC) et l'alimentation des réseaux de télévision numériquenumérique terrestre (TNTTNT) au-dessus de l'Europe. Il transportera également une charge utile hébergée en bande L au profit du service européen de navigation Egnos (European Geostationary Navigation Overlay Service). Sa duréedurée de vie attendue est supérieure à 15 ans.

Quant à Amazonas 4A, il s'agit d'un satellite construit par Orbital Sciences à partir d'une plateforme GeoStar 2.4. D'un poids de trois tonnes il est équipé de 24 répéteurs en bande Ku. Ce satellite fournira un éventail étendu de services de télécommunications sur toute l'Amérique du Sud pendant au moins 15 ans.