Le fenouil utilisé dans la fabrication de l'huile essentielle provient de France, du Maroc, et de Tunisie mais sa production se fait principalement en Hongrie. © Madeleine Steinbach, Fotolia

Santé

L'huile essentielle de fenouil : quelles sont ses vertus ?

Question/RéponseClassé sous :huiles essentielles , fenouil , symptôme de la ménopause

Le fenouil commun, Foeniculum vulgare, est une plante qui, outre son usage comestible entrant dans de nombreuses préparations culinaires, produit une huile essentielle qui s'obtient à partir de ses graines lors de la distillation à la vapeur d'eau. Originaire de la Méditerranée, le fenouil possède un parfum anisé très puissant et comme toutes les huiles essentielles, celle du fenouil doit s'utiliser avec prudence.  

Il n'y a pas que le parfum anisé du fenouil qui fait de cette huile essentielle l'une des plus utiles que l'on aime avoir à portée de main. Ses principaux composants sont le trans-anethole, la fenchone, des alpha-Pinènes et le limonène. Voici ce que le fenouil peut faire pour vous.

L'huile essentielle de fenouil : ses atouts santé

Le premier point fort du fenouil est sa capacité à réduire ou à faire disparaître les ballonnements, le hoquet et les flatulences. Inconfortables, ces désagréments peuvent même être douloureux. Sauf avis contraire, vous pouvez prendre 2 gouttes d'huile essentielle de fenouil sur un demi-sucre avant les repas pour faciliter la digestion ou réduire les nausées.

Si cette huile essentielle, galactogène, est reconnue pour avoir des effets sur la lactation, elle ne doit jamais être utilisée par une femme enceinte ou allaitante ; son usage par voie orale ou en massage est totalement déconseillé au cours de l’allaitement, entre autres afin d'éviter l'inhalation ou l'ingestion par le bébé.

Elle est également efficace contre les effets indésirables de la ménopause et les règles douloureuses : un massage localisé sur le bas ventre avec un mélange composé pour moitié d'huile essentielle de fenouil et pour l'autre moitié d'huile végétale de noyaux d'abricot devrait vous soulager, à raison d'un massage 3 fois par jour.

L'huile essentielle de fenouil est l'alliée des femmes : elle aide à réguler le cycle menstruel, soulage des effets de la ménopause et les règles douloureuses. ©JPC-PROD, Fotolia

L'huile essentielle de fenouil : l'instant bien-être

À faible dose, l'huile essentielle de fenouil est un excellent tonique général. Mélangez-en quelques gouttes dans un lait corporel afin de ressentir naturellement un petit coup de fouet. Son odeur légèrement apéritive donne du tonus. Une façon comme une autre de commencer la journée de bonne humeur et en ayant les idées claires.

L'huile essentielle de fenouil : le coup de pouce beauté

Dans le cadre d'une cure minceur, elle est dépurative et digestive : cette plante favorise un bon transit et donc l'élimination des toxines. Parmi ses vertus, on lui attribue une action contre la cellulite localisée. Pour se débarrasser de certaines zones de graisses résistantes, les massages peuvent diminuer les capitons disgracieux. Voici une alternative naturelle aux crèmes vendues dans le commerce : mélangez 2 gouttes d'huile essentielle de fenouil, 2 gouttes d'H.E. de citron, avec de l'huile végétale au creux de votre main et... massez ! Mais attention, un contact cutané prolongé, chez certaines personnes, peut provoquer des réactions d'intolérance ; d'une façon générale, l'usage soutenu dans le temps est déconseillé.

Avertissement

Bien qu'elles soient en vente libre, les huiles essentielles ne sont pas inoffensives. Elles s'utilisent toujours sur une courte durée et à faible dose. Elles doivent être rangées dans un endroit inaccessible aux enfants. Elle est déconseillée aux enfants en bas âge, aux femmes enceintes ou allaitantes. À forte dose, l'huile essentielle de fenouil peut provoquer des convulsions. Elle est interdite chez les personnes atteintes de pathologies cancéreuses hormono-dépendantes. N'hésitez pas à demander l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.