Un peu de fenouil pour digérer… © Phovoir

Planète

Fenouil

DéfinitionClassé sous :botanique , médecine , phytothérapie

Le fenouil doux est une grande herbe vivace, originaire du bassin méditerranéen. Elle appartient à la famille des apiacées et sa popularité comme plante médicinale remonte à la haute Antiquité. Elle était déjà utilisée par les Égyptiens en effet, puis par les Grecs et les Romains. Elle est encore largement cultivée aujourd'hui, tant pour ses qualités médicinales que gustatives.

Cette herbe aux feuilles découpées en lanières filiformes et aux ombelles de fleurs blanches, se caractérise par son odeur très similaire à celle de l'anis. Elle se révèle très riche en fibres, en vitamines A, B, C et E ainsi qu'en minéraux, en oligoéléments (calcium, potassium, magnésium, fer, phosphore) et en... anéthol. Également présent dans l'anis - d'où la proximité olfactive des deux plantes - cet alcool confère au fenouil ses principales vertus médicinales.

 Avec le fenouil, dites adieu aux flatulences...

Le fruit du fenouil (qui correspond en fait à ses graines) est traditionnellement utilisé pour stimuler la digestion et traiter les petits troubles digestifs : flatulences, ballonnements épigastriques, renvois et rots divers. C'est pourquoi il peut s'avérer particulièrement utile à la fin d'un repas trop copieux, trop gras ou... trop arrosé. Quant aux dames, elles apprécient également son effet antispasmodique, en cas de règles douloureuses ou, là encore, de troubles intestinaux.

Quelques auteurs prêteraient aussi aux graines de fenouil des vertus anticancéreuses. Elles sembleraient également avoir un effet protecteur contre certains troubles cardiovasculaires. La racine pour sa part, est considérée comme dépurative. Autrement dit, elle est censée faciliter l'élimination urinaire et intestinale des déchets de l'organisme.

Doucement sur l’anéthol

À haute dose, l'anéthol est toxique. Pour autant son usage est largement répandu dans l'alimentation et l'agroalimentaire où il fait l'objet de dosages étudiés. Il est également présent dans de nombreux apéritifs alcoolisés extrêmement connus... À consommer avec modération.

Sources :

  • Phytothérapie, la Santé par les plantes, Vidal Éditeur
  • Plantes médicinales, Gründ

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourrez régulièrement à la phytothérapie.