Il existe de nombreuses huiles essentielles extraites de l'orange. L'H.E. de néroli provient des fleurs d'oranger amer. L'H.E. de petit-grain née de la distillation des feuilles et des jeunes rameaux et l'H.E. d'orange provient de la peau. ©Светлана Фарафонова, Fotolia

Santé

L'huile essentielle d'orange : quelles sont ses vertus ?

Question/RéponseClassé sous :huiles essentielles , Beauté , medecine douce

L'huile essentielle d'orange est à la fois intéressante pour la santé, le bien-être mais aussi pour la beauté. Appartenant à la famille des agrumes, l'orange produit une huile essentielle qui est souvent photosensibilisante. Il est donc déconseillé de s'exposer au soleil après son application.

L'orange fait partie de notre quotidien, et nous oublions souvent tous les bienfaits qu'elle peut nous offrir et particulièrement, son huile essentielle. Il existe de diverses huiles essentielles extraites à partir des différentes variétés d'orange. L'H.E. de néroli provient des fleurs d'oranger amer, l'oranger bigaradier. L'H.E. de petit-grain s'obtient à partir de la distillation des feuilles et des jeunes rameaux, et l'H.E. d'orange provient de la peau du fruit.

L'huile essentielle d'orange, ses atouts santé

En inhalation, elle permet de lutter contre l'hypertension (modérée) et stimule le système immunitaire. Il existe deux façons d'inhaler, soit via la diffusion de la vapeur (diffuseur, coupelle d'eau chaude...) c'est l'inhalation humide ; soit par inhalation sèche, en appliquant quelques gouttes d'huile essentielle d'orange douce sur un tissu ou à l'intérieur des poignets afin de les respirer régulièrement. Attention, dans ce cas, à ne pas exposer ces parties de la peau au soleil.

L'huile essentielle d'orange, ses atouts bien-être

La diffusion dans l'air d'H.E. d'orange procure immédiatement un effet relaxant, apaisant, idéal en fin de journée pour évacuer doucement les tensions. Cette détente crée un climat propice à l'endormissement et aide à lutter contre les insomnies. Petite astuce, durant les fêtes de fin d'année, diffusez dans votre intérieur des senteurs chaudes et naturelles qui raviront vos invités.

Pour les adeptes du bain, l'H.E. d'orange est tout à fait indiquée. En ajoutant quelques gouttes dans l'eau du bain, vous ferez coup double en profitant des bienfaits directement sur votre peau, tout en calmant votre esprit et en renforçant votre immunité par l'effet de l'inhalation.

L'huile essentielle d'orange, comme tous les agrumes, est photosensibilisante, il est donc déconseillé de s'exposer au soleil après une application cutanée. ©Richard Villalon, Fotolia

L'huile essentielle d'orange, pour votre beauté

Ses antioxydants permettent de lutter contre le vieillissement de la peau. De plus, l'huile essentielle d'orange douce a une action positive contre l'excès de sébum. On peut donc en ajouter quelques gouttes dans un shampoing afin de se débarrasser des pellicules et soigner des racines grasses. On peut faire de même avec une crème hydratante afin de redynamiser le teint, mais attention, toujours en crème de nuit afin d'éviter les expositions au soleil.

L'huile essentielle d'orange fluidifie et dynamise la circulation sanguine, ce qui est parfait pour réduire la cellulite, la rétention d'eau et les sensations de jambes lourdes. Voici une recette de lotion drainante pour les jambes, facile à réaliser : mélangez 50 cl de gel d'aloe vera, 10 gouttes d'H.E. d'orange douce et 5 gouttes d'H.E. d'hélichryse italienne -- appelée également immortelle -- et 10 cl d'huile végétale de calophylle ou simplement d'olive et massez vos jambes avec la pulpe des doigts en remontant jusqu'à l'aine.

  • Comme les autres huiles essentielles d'agrumes, celle d'orange douce (comme celle d'orange amère) est photosensibilisante, elle peut faire des taches sur la peau si vous vous exposez au soleil après application. Mais comme on l'utilise plutôt par voie respiratoire ou orale, le problème ne se pose que très rarement. Soyez toutefois prudent.
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.