La floraison du tea tree dure environ six semaines par an. Durant cette période, ses petites fleurs parfumées font le bonheur des abeilles. Ainsi, le tea tree permet la production du miel de manuka, reconnu pour ses propriétés exceptionnelles. © tamu, Fotolia

Santé

L'huile essentielle de tea tree : quelles sont ses vertus ?

Question/RéponseClassé sous :Beauté , plante , phytothérapie

L'huile essentielle de tea tree est incolore ou légèrement jaune pâle. Son parfum frais et fort évoque la résine et le camphre, elle nous plonge instantanément dans un univers médical. Malgré cela, elle est utilisée en parfumerie à très petite dose. Son rendement est de 100 kilogrammes de feuilles pour un à deux litres d'huile essentielle. C'est un incontournable de l'aromathérapie.

Il existe de nombreuses recettes d'aromathérapie mettant en avant les vertus de l'huile essentielle de tea tree.

L'huile essentielle de tea tree sur la santé

En cas de maux de gorge sans fièvre, trois à cinq fois par jour, posez 2 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé ou tea tree sur une cuillerée de miel et laissez fondre en bouche. Ce remède est particulièrement efficace si le mal de gorge est pris à son tout début.

En cas de mycose buccale, appliquez localement 2 gouttes d'huile essentielle d'arbre à thé à l'aide d'un Coton-tige trois à cinq fois par jour jusqu'à la guérison.

Pour les mycoses du pied, l'arbre à thé fait des miracles à condition d'être régulier dans le traitement. Voici une recette de bain de pieds très efficace : chaque soir, plongez vos pieds 15 minutes dans une bassine d'eau chaude à laquelle vous aurez ajouté 4 gouttes d'huile essentielle de tea tree, 2 gouttes d'huile essentielle de thym et 2 gouttes d'huile essentielle d'origan. Puis, séchez vos pieds sans les rincer, attention à bien passer la serviette entre les orteils car les mycoses aiment l'humidité. Ensuite, vous pouvez appliquer directement une goutte d'huile essentielle de tea tree sur la zone à traiter pendant deux à trois semaines, cela peut permettre aussi d'éviter les récidives.

Les petites fleurs blanches en panache de l'arbre à thé ont une odeur fraîche et puissante qui peut être incommodante. © Mitsuyoshi, Fotolia

Les atouts bien-être de l'arbre à thé

C'est un puissant stimulant neurotonique qui réveille l'organisme et le tonus du corps sans pour autant l'exciter. Il agit également sur les corticosurrénales, les glandes qui sécrètent notamment le cortisol. Ainsi, dès que vous sentez une importante fatigue, mentale ou physique, vous pouvez inhaler de l'huile essentielle d'arbre à thé pour vous rebooster. 

Vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d'huile essentielle de tea tree dans votre bac à lessive afin d'assainir votre linge.

Ses bienfaits sur la beauté

Si ses usages en cosmétologie sont nombreux et variés, nous nous concentrerons ici sur deux atouts majeurs du tea tree. D'une part, sur son action anti-acnéique. L'huile essentielle de tea tree purifie les peaux à problème et notamment les peaux mixtes à grasses. Mais elle est aussi un excellent traitement « anti-spot ». Mélangez deux gouttes d'huile essentielle de tea tree avec un peu de gel d'aloe vera et appliquez directement sur les boutons le soir, avant de vous coucher, jusqu'à disparition totale du bouton. D'autre part, le tea tree est l'allié de votre hygiène bucco-dentaire. Il permet, en bain de bouche dilué, d'assainir votre bouche. Une goutte directement sur votre brosse à dent avant usage permet même d'intensifier la blancheur de vos dents.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.