Les puces se nourrissent du sang de leurs hôtes. Elles peuvent transmettre des maladies et sont de possibles sources d’allergies. Lorsqu’elles apparaissent dans une maison, il est donc urgent de s’en débarrasser. Voici quelques pistes.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment se débarrasser des punaises de lit ? Disparues en France dans les années 1950, les punaises de lit sont en recrudescence dans les mnull

Plus de 2.500 espècesespèces de puces ont été identifiées à ce jour. Autant de petits insectesinsectes susceptibles de piquer et de sucer le sang de leurs animaux hôteshôtes, le plus généralement des carnivorescarnivores. Le sang de nos chienschiens et chats donc, mais aussi le nôtre. Et, en plus d'être particulièrement désagréable, la piqûre de puce est susceptible de nous transmettre maladies ou allergiesallergies. D'où la nécessité de trouver des moyens de lutte efficaces.

D'autant plus lorsque l'on sait qu'une puce peut pondre en moyenne entre 20 et 30 œufs par jour sur une période de 2 mois. Qu'une puce pique son hôte quelque 10 fois par jour. Et que lorsque l'on voit seulement 5 puces se promener sur le corps de son chien, cela signifie généralement que quelque 100 autres se développent au même instant dans notre maison.

Car c'est généralement à la présence d'un animal de compagnie dans la maison que commence une infestationinfestation de puces. Pour l'éviter, il semble donc incontournable de traiter régulièrement chiens et chats. Shampoing anti puces, peigne anti puces, colliers anti puces, pipettespipettes anti puces, cachets anti puces : il existe une solution adaptée à tous les animaux et à toutes les situations. Et il ne faut pas hésiter à demander conseil à son vétérinaire.

Les puces prolifèrent essentiellement au printemps et à l’automne et la douce chaleur qu’elles trouvent dans nos maisons constitue pour elles un environnement idéal pour assurer leur cycle biologique. © schankz, Fotolia
Les puces prolifèrent essentiellement au printemps et à l’automne et la douce chaleur qu’elles trouvent dans nos maisons constitue pour elles un environnement idéal pour assurer leur cycle biologique. © schankz, Fotolia

Traiter la maison entière contre les puces

En parallèle, il vous faudra laver -- à la plus haute température possible -- tous les objets en tissu avec lesquels votre animal a pu être en contact. Et passer l'aspirateuraspirateur dans les moindres recoins -- surtout même les dessous de meubles -- afin d'éliminer tous les œufs et toutes les larveslarves. Ensuite, débarrassez-vous du sac -- ou nettoyer soigneusement un aspirateur sans sacs -- afin d'éviter une nouvelle invasion. Il existe également des sprays et diffuseurs insecticides -- de type fumigène --, mais ils doivent être employés avec précaution. Et quoi qu'il en soit, l'opération devra être renouvelée 15 jours plus tard pour s'assurer de son efficacité.

Sachez cependant qu'il n'est pas indispensable de faire appel à la chimiechimie pour se débarrasser des puces. Quelques solutions naturelles peuvent être mises en œuvre. Ainsi, vous pouvez commencer par saupoudrer vos meubles et tapis de bicarbonate de soude avant de les frotter avec une brosse dure et de passer l'aspirateur dans toute la maison. Puis, vous pouvez vaporiser sur vos tissus et autres ameublements, un mélange d'eau et de citron bouilli qui a reposé au préalable pendant toute une nuit.

Vous pouvez également disperser sur les zones infestées une poudre à base de romarinromarin, d'absinthe, de fenouilfenouil et de menthe poivréementhe poivrée. Ou encore avoir recours à des huiles essentielleshuiles essentielles : tea treetea tree, lavandelavande et clou de girofle par exemple. Attention toutefois à éviter leur usage sur les animaux. Et enfin, si vous disposez tout autour de votre maison, des pots de menthe, de chrysanthèmes ou de lavande, vous devriez pouvoir prévenir les risques d'infestation.