L’épistaxis, autrement dit le saignement de nez, est un épisode pouvant facilement impressionner mais qui reste le plus souvent bénin. Découvrez quelles en sont les causes.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Un drone médical pour transporter des échantillons sanguins On a déjà vu des drones capables de livrer du matériel médical ou des médicaments, mais qu’en null

Un choc durant un entraînement sportif, un enfant qui met ses doigts dans le nez avec un peu trop de vigueur, un coup de tension ou une fatigue passagère... Les raisons du saignement de nez peuvent en être multiples. Rassurez-vous, dans 90 % des cas, cette hémorragie des fosses nasales qui aura touché 60 % de la population au moins une fois dans sa vie, est bénigne. L'épistaxis est surtout fréquente voire banale, durant l'enfance. Elle cesse de se manifester d'elle-même en principe, au moment de la pubertépuberté.

Quelles sont les causes de l'épistaxis ?

Les cavités du nez sont recouvertes par une muqueusemuqueuse qui est très fine, fragile et fortement irriguée par de nombreux vaisseaux sanguins. Une lésion de ces vaisseaux est la cause du saignement de nez.

Les origines de l'épistaxis peuvent donc être néanmoins multiples :

  • la tache vasculaire : située dans la partie antérieure de la cloison nasale, cette zone fragile peut saigner facilement. Un simple doigt dans le nez peut déclencher un écoulement sanguin. Il n'est donc pas surprenant que les enfants soient les plus concernés ;
  • un traumatisme : un mauvais coup, une fracture du nez, les suites d'une chirurgie du nezchirurgie du nez ou des sinus... ou la prise de droguedrogue par voie nasale sont des facteurs favorisants de l'épistaxis ;
  • une origine infectieuse : rhinitesrhinites ou sinusitessinusites peuvent entraîner des saignements de nez ;
  • des troubles de la coagulation, une hypertension artérielle ou la prise de médicaments (aspirineaspirine, anti-inflammatoires, anticoagulantsanticoagulants...) sont également des facteurs déclenchants ;
  • un effort important, une grosse colère, une émotion forte, ou toute situation provoquant une hausse brutale de la tension artérielletension artérielle peut également être source d'une hémorragie nasale.
L'épitaxis, ou saignement de nez, est très courante durant l'enfance et sans gravité. © Patcharin Adobe Stock
L'épitaxis, ou saignement de nez, est très courante durant l'enfance et sans gravité. © Patcharin Adobe Stock

D'autres causes sont moins banales comme un écoulement consécutif à la maladie de Rendu-Osler -- il s'agit alors d'une maladie raremaladie rare et héréditaire où le saignement de nez est abondant et récidivant --, ou en cas de télangiectasie hémorragique héréditaire (THH).

Bien qu'elle soit une affection bénigne, l'épitaxis nécessite cependant de réagir vivement dans certaines circonstances :

  • l'écoulement sanguin est important, et par les deux narines en même temps, ainsi que dans l'arrière-gorge ;
  • en association avec le saignement de nez, la personne présente d'autres symptômessymptômes tels que la pâleur, un malaise, des sueurs, qui peuvent faire craindre un autre problème de santé sous-jacent.

Quelques conseils pour prévenir l'épitaxis

  • veillez à vous mouchez délicatement, une narine à la fois ;
  • lors d'un éternuement, ne fermez pas la bouche pour éviter la pressionpression dans les fosses nasales ; 
  • évitez de mettre les doigts dans le nez ;
  • veillez à humidifiez la chambre à coucher, évitez un airair trop froid ou trop sec ;
  • surveillez votre tension artérielle régulièrement ;
  • limitez l'utilisation d'un décongestionnant nasal.