Les effets secondaires des chimiothérapieschimiothérapies peuvent être lourds et difficiles à supporter pour les patients, malgré les espoirs de guérisonguérison qu'elles suscitent.

La chimiothérapie entraîne souvent une perte d'appétit. © Italiq-expos.com

La chimiothérapie entraîne souvent une perte d'appétit. © Italiq-expos.com

Globules rouges : anémie et fatigue

L'anémieanémie se caractérise par une baisse du nombre des globules rougesglobules rouges (érythrocytes) dans le sang. Cette baisse signifie une diminution de l'hémoglobinehémoglobine, un constituant essentiel des globules rouges, responsable du transport de l'oxygèneoxygène vers les tissus du corps. Cette diminution de l'hémoglobine dans le sang a donc pour résultat de réduire la quantité d'oxygène distribué aux tissus.

Globules blancs : infections

Une diminution des globules blancsglobules blancs surviendra 1 à 2 semaines après le traitement de chimiothérapie. Une baisse du nombre de globules blancs (leucocytes) dans le sang rend l'organisme plus vulnérable aux infections, c'est-à-dire à l'invasion de microbesmicrobes (bactériesbactéries, virusvirus, etc.) qui ont une aptitude à se multiplier s'ils rencontrent un milieu favorable.

Plaquettes : hémorragies et saignements

Une baisse du nombre des plaquettesplaquettes dans le sang peut causer des saignements prolongés ou des hémorragies. Les plaquettes jouent un rôle essentiel dans la coagulationcoagulation du sang, car elles assurent l'intégritéintégrité vasculaire, amorcent le processus de coagulation par la formation du clou plaquettaire et, par la suite, garantissent la formation du caillotcaillot qui arrête définitivement l'hémorragie.

Troubles de l’appétit

Dans la majorité des cas, les personnes atteintes de cancercancer recevant de la chimiothérapie témoignent de troubles de l'appétit : altération du goût, anorexieanorexie, nausées et vomissements. D'une part, ces problèmes sont les effets du cancer et de ses traitements et, d'autre part, ils découlent de facteurs émotifs et sociaux liés à la maladie.

Altération du goût

En matièrematière de goût, l'odeur, la couleurcouleur, l'aspect et la texturetexture des aliments et des boissons peuvent influencer nos perceptions. Le degré de fraîcheur et le mode de conservation de la nourriture, ainsi que les expériences passées associées à certains aliments, peuvent aussi avoir une influence.

Nausées et vomissements

La chimiothérapie peut provoquer des nausées et des vomissements. Ce problème est temporaire et n'affecte pas toutes les personnes qui reçoivent de la chimiothérapie. Les suggestions données pour régler les différents problèmes d'appétit peuvent s'avérer utiles, selon les cas.

Source : Fondation québécoise du cancer.