Où en est le cancercancer aujourd'hui ? Est-il toujours aussi meurtrier ? vers quelles thérapiesthérapies les chercheurs se dirigent-ils ? 

La leucémie est un cancer qui s'attaque aux globules blancs. © DR

La leucémie est un cancer qui s'attaque aux globules blancs. © DR

Cancer : où en est-on exactement ?

Les progrès de la médecine face au cancer peuvent être présentés suivant le vieil adage de « la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide ». Après des décennies de recherche, les efforts entrepris à tous les niveaux - préventionprévention, détection, thérapies - permettent aujourd'hui d'affirmer que, globalement, près d'un cancéreux sur deux est en vie cinq ans après le premier diagnosticdiagnostic qui le concernait.

Force est cependant de reconnaître, en même temps, que les cancérologuescancérologues font face à un ennemi tenace, responsable de dégâts considérables. Derrière le mécanisme général de la maladie (la multiplication incontrôlée d'un groupe de cellules) se dissimulent de très importantes différences. Il existe plus de 200 types de cancers. Tous possèdent leurs particularités métaboliques, parfois très mal comprises. Certains connaissent des taux de guérisonguérison dépassant 90 % (cancer des testiculestesticules) alors que d'autres s'avèrent encore très meurtriers (cancer du poumonpoumon, du pancréaspancréas, des ovairesovaires...).

La lutte contre ce mal est nécessairement diversifiée. Les scientifiques s'intéressent donc à tous les aspects de cette famille de pathologiespathologies : ses mécanismes fondamentaux, les moléculesmolécules capables d'influer sur ses différentes étapes, l'accroissement de l'efficacité des gestes chirurgicaux, les conséquences des rayonnements, les traitements hormonaux, etc.