L’espoir de guérison est plus grand avec le cancer infantile. © Fotolia

Santé

Cancer infantile et cancer d’adulte : quelle différence ?

Question/RéponseClassé sous :cancer , enfant , cancer infantile

Malheureusement, le cancer n'épargne pas les enfants, même s'ils sont rarement touchés, 300.000 enfants entre 0 et 19 ans, chaque année dans le monde, en sont victimes. Les pathologies cancéreuses les plus fréquentes sont la leucémie comptant pour un tiers, les tumeurs du système nerveux central et les lymphomes. Dans les pays à revenu élevé, un diagnostic précoce, suivi d'un traitement adapté, permet d'envisager la guérison de 80 % des enfants.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Interview : détecter le cancer du poumon grâce à une prise de sang  Chaque année, le cancer du poumon touche entre 30.000 et 40.000 personnes en France. C’est aussi le cancer qui fait le plus de morts, en partie à cause des dépistages trop tardifs. Récemment, une équipe de chercheurs français a mis en place un système de diagnostic précoce du cancer du poumon. Futura-Sciences est parti à la rencontre de Paul Hofman, directeur du laboratoire de pathologie de Nice et auteur de cette étude, pour qu’il nous donne plus de détails sur sa découverte. 

Les cancers infantiles sont rares et touchent pour moitié des enfants de moins de 5 ans, et parfois, dès leur naissance. Environ 2.500 nouveaux cas chez l'enfant (1.700 chez les moins de 15 ans) et l'adolescent (800 chez les 15-18 ans) sont dénombrés chaque année en France. Sont-ils différents des cancers chez l'adulte ?

Une guérison plus importante chez les enfants 

Les cancers chez l'enfant et l'adolescent présentent des caractéristiques propres qui ne se retrouvent pas dans les tumeurs de l'adulte. Ils diffèrent des cancers de l'adulte par leur apparence et surtout leur vitesse de croissance, en quelques semaines et même parfois en quelques jours. Chez les enfants, les cancers les plus fréquents sont :

Chez les adultes, les organes les plus touchés sont la peau, le sein (1re cause de décès chez la femme), la prostate (le plus fréquent pour l'homme), le poumon, l'intestin, la vessie et le côlon. Par ailleurs, l'espoir de guérison est beaucoup plus grand chez l'enfant. La Ligue contre le cancer considère que 70 % à 80 % des enfants et des adolescents atteints de cancer guérissent.

Source : Institut national du cancer, 2017 ; Organisation mondiale de la Santé, 2018

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement). Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !