Santé

Le cancer de la prostate en détail

Question/RéponseClassé sous :cancer , cancer de la prostate , cancer prostate
Le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l'homme - Crédit : falkjohann - Fotolia

Avec 62 245 nouveaux cas en France en 2005, le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l'homme. Cette même année, il a été à l'origine de 9 202 décès. C'est un cancer à l'évolution lente. Un patient peut ainsi vivre des années en ignorant qu'il est atteint, d'où l'importance d'un dépistage effectif. Car à l'inverse, ce type de cancer peut rapidement devenir agressif. Ce dépistage repose sur la pratique annuelle du toucher rectal et d'un dosage du PSA (Prostate Specific Antigen) chez les hommes après 50 ans.  Il est conseillé dès 45 ans pour les hommes ayant des antécédents familiaux de cancer prostatique.

Selon la Fédération nationale des Centres de Lutte contre le Cancer, « c'est le cancer d'une glande, donc un adénocarcinome. Il naît dans la prostate, parfois en plusieurs points, et gagne l'ensemble de la glande pour  s'étendre dans la graisse autour d'elle ». La tumeur peut ensuite migrer vers la vessie, les vésicules séminales, les ganglions pelviens ou d'autres organes (os, poumons..).

Traitement du cancer de la prostate

Le traitement proposé - chirurgie et/ou chimiothérapie et/ou  radiothérapie - dépend à la fois de l'extension et de l'agressivité de la tumeur. Dans les formes peu agressives, le taux de guérison peut atteindre 80%.

Source : Fédération nationale des Centres de lutte contre le Cancer, INCA, 13 mai 2009 ; Canceronet, 14 mai 2009

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi