La verveine, un « remède de grand-mère » contre les troubles digestifs. © Franck Le Driant, FloreAlpes.com

Santé

Verveine officinale

DéfinitionClassé sous :médecine , botanique , verveine

La verveine officinale, Verbena officinalis, appartient à la famille des Verbénacées. C'est une plante vivace, mesurant 1 mètre de haut, aux tiges minces et raides avec de petites fleurs lilas disposées en épis, s'épanouissent de juin à octobre. Répandue en Europe, en Afrique du Nord, en Chine et au Japon, la verveine officinale pousse à l'état sauvage. Elle se cultive par semis au printemps et en automne sur des sols, peu exigeants, bien drainés et ensoleillés. Ses parties aériennes sont cueillies en été, lors de la floraison. En France, la verveine est annuelle mais dans les pays plus chauds, elle peut devenir vivace. Elle a tendance à se ressemer naturellement et il n'est pas rare de trouver de jeunes plants autour de la plante mère.

Un peu d'histoire

La verveine a longtemps été parée de vertus magiques, employée en Gaule par les druides au cours de leurs cérémonies païennes, chez le Romains pour raviver la flamme de l'amour puis, au Moyen Âge, utilisée comme un porte-bonheur. De l'Asie à l'Europe, c'est une plante médicinale considérée comme remède universel. Au Ier siècle après J.-C., Dioscoride l'appelle « l'herbe sacrée ». La plante était utilisée par les Celtes et les Germains dans le cadre de pratiques occultes, à tel point qu'elle fut communément appelée « herbe aux sorciers ». Depuis, la verveine est entrée dans le registre des « remèdes de grand-mère ».

La verveine officinale est à la fois antitussive, anti-inflammatoire et antispasmodique. © Killian, Fotolia

Les vertus médicinales de la verveine

Fortifiante, la verveine soulage le stress et l'anxiété. Elle est considérée comme un tonique du système nerveux, utile contre la dépression. Elle est également légèrement sédative, ce qui permet un meilleur endormissement associé à une détente nerveuse. La verveine stimule la sécrétion de bile et facilite donc la digestion. C'est pour cette raison que la verveine est la compagne idéale des fins de soirée car consommer une infusion de verveine après le repas du soir fait coup double : la tisane assure efficacement une bonne digestion et un sommeil rapide.

Des recherches sur la verveine tendraient à montrer que la verveine aurait une action bénéfique sur les œstrogènes et la progestérone. Elle stimulerait en outre les muscles utérins et la montée du lait.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.