La verveine officinale est parfois utilisée pour aider le sevrage alcoolique. © CC by-sa 3.0, Licence GNU, version 1.2

Santé

La verveine officinale : quels sont ses bienfaits ?

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , verveine , infusion

Verveine sauvage, Herbe sacrée, Veine de Vénus ou Herbe aux sorcières, voici autant de noms donnés à la verveine officinale. Les parties aériennes de la verveine ont un effet tonique sur les systèmes nerveux et digestif. En Europe et en Chine, elles sont utilisées depuis des siècles à des fins médicinales.

Même si elle n'est pas la plante aromatique la plus belle du jardin, la verveine officinale (Verbena officinalis) rend bien des services à ceux qui la cultivent et la consomment régulièrement.

Les bienfaits de la verveine sur la santé

Légèrement sédative, la verveine apaise la tension nerveuse et exerce une action régénératrice sur les nerfs. Elle serait légèrement antidépressive. Elle combat plus spécifiquement l'anxiété et la fatigue nerveuse découlant d'une longue période de stress. C'est également un tonique idéal pour les patients qui relèvent d'une maladie chronique ou qui sont en convalescence.

Elle stimule la sécrétion de bile, aide la digestion et l'assimilation des aliments. La verveine en favorisant les sucs digestifs permet d'améliorer l'appétit. Elle soulage aussi les maux de tête. Les phytothérapeutes chinois l'emploient contre les migraines liées aux règles.

La verveine s'emploie pour une multitude d'usages médicinaux : affections cutanées, insomnie, asthme, coups de soleil, jaunisse, calculs biliaires, troubles prémenstruels... Des recherches sur la verveine tendraient à montrer que la verveine aurait une action bénéfique sur les œstrogènes et la progestérone. Elle stimulerait en outre les muscles utérins et la montée du lait.

La verveine officinale appelée aussi verveine sauvage ne doit pas être consommée par les femmes enceintes. © Augustin Roche, CC by-sa 2,5

Usage et consommation

  • La teinture peut être utilisée en cas de stress et d'anxiété. En prendre une demi-cuillerée à café diluée dans un verre d'eau trois fois par jour.
  • L'infusion stimule la digestion et améliore l'assimilation des aliments. En boire une tasse régulièrement, en particulier après les repas copieux.
  • La poudre peut servir de dentifrice. L'utiliser régulièrement pour nettoyer et protéger les dents.
  • Attention : veillez à ne pas dépasser les doses, car la verveine peut provoquer des vomissements. Il ne faut pas la consommer durant une grossesse.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Note. La phytothérapie est utilisée en médecine traditionnelle depuis des siècles. Son efficacité et son innocuité restent toujours discutées. Et pour cause, comme l’explique l’Organisation mondiale de la Santé dans un rapport de 1998, « un nombre relativement petit d'espèces de plantes ont été étudiées pour d’éventuelles applications médicales ». Cet article s’inscrit naturellement dans cette démarche. Ajoutons que compte tenu des risques éventuels d’effets indésirables, d’interactions médicamenteuses voire de toxicité de certaines plantes, informez toujours votre médecin, si vous recourez régulièrement à la phytothérapie.

Bibliographie :

  • Guide des plantes qui soignent, édition Vidal, 2010.
  • L'Encyclopédie des plantes médicinales, édition Larousse, 2001 et 2017.
  • Les plantes médicinales, Institut européen des substances végétales, mars 2015. 
  • Ma bible des huiles essentielles, Danièle Festy, éditions Leduc.s, 2017.
  • Les huiles essentielles chémotypées, Dominique Baudoux et M.L. Breda, édition JMO.