Le scorbut est provoqué par une grave carence en vitamine C. © freestock.org

Santé

Scorbut

DéfinitionClassé sous :maladie , scorbut , carence en vitamine

Le scorbut est une maladie due à une carence en vitamine C (acide ascorbique). Elle survient lorsque la consommation est inférieure à 10 mg par jour durant plusieurs mois, là où l’apport conseillé est de 110 mg quotidiennement. Pour repère, 10 mg correspondent à 10 g de kiwi ou 20 g d'orange. C'est donc une maladie très rare que l'on rencontrait surtout au XVIIIe siècle chez les marins qui effectuaient des voyages au long cours

Les causes du scorbut

Aujourd'hui, le scorbut se rencontre chez des sujets alcooliques, des personnes âgées ou en état de précarité, des patients atteints de troubles psychiatriques ou chez des patients présentant une pathologie avec défaut d'absorption de la vitamine C. Certains contraceptifs oraux diminuent aussi le taux plasmatique de vitamine C.

Mais on observe ces dernières années un retour de la maladie lié à une alimentation déséquilibrée : certaines personnes âgées seules qui se contentent d'aliments bouillis ayant perdu la plus grande partie de leurs vitamines, ou d'autres avec des régimes monotones et pauvres en fruits et légumes. « Dans certaines familles où la règle est pâtes-chips-soda, une maladie comme le scorbut est envisageable », témoigne le docteur Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition de l'Institut Pasteur de Lille. Aux États-Unis, une personne diagnostiquée ne se nourrissait ainsi que... de pain et de fromage.

Les symptômes du scorbut

La vitamine C est un nutriment essentiel nécessaire à la formation et à l'entretien du matériel cellulaire. Dans le scorbut, les parois des capillaires se fragilisent ce qui entraîne des retards de cicatrisation voire des hémorragies.

  • hématomes ;
  • douleurs musculaires et articulaires (arthrite scorbutique) ; 
  • douleur osseuse due à l'épanchement sanguin du périoste (membrane recouvrant les os) ;
  • troubles gastro-entériques (dus aux lésions de type ulcéreuses de la muqueuse intestinale) ;
  • inflammation et saignements des gencives avec parfois déchaussement des dents ;
  • sang dans les urines ou sous les ongles
  • saignements de nez ;
  • hémorragies capillaires et perte de cheveux;

On observe aussi des symptômes d'ordre général.

  • grande fatigue ; 
  • anémie (la vitamine C contribuant à l'absorption de fer) ;
  • perte de poids et d'appétit ;
  • fractures plus fréquentes ; 
  • baisse des défenses immunitaires (infections à répétition).

Tout patient atteint de scorbut, même s'il n'a pas l'air très malade, peut alors mourir brutalement de défaillance cardiaque.

Le traitement du scorbut

Une supplémentation en vitamine C de 500 mg par jour associé à des folates est suffisante pour provoquer une régression spectaculaire des symptômes en quelques jours.

La maladie de Barlow

Il existe également une version infantile du scorbut aussi appelée maladie de Barlow. On la rencontre chez de bébés de 2 à 12 mois alimentés avec du lait en poudre ou du lait concentré de mauvaise qualité, lorsque la vitamine C est détruite par la chaleur lors du processus de transformation. L'enfant ressent alors des douleurs dans les membres et crie quand on bouge ou on touche ses jambes ou ses bras. Il présente aussi des hématomes et toutes sortes de saignements. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi