L’anosmie (perte d’odorat) touche 10 à 15 % de la population. © anetlanda, Fotolia

Santé

Anosmie

DéfinitionClassé sous :maladie , odorat , mécanismes de l'odorat

L'anosmie est une pathologie qui se traduit par une perte partielle ou totale de l'odorat. Cet handicap méconnu concerne 10 à 12 % de la population à des degrés divers (2 % ont une perte totale). L'odorat étant étroitement relié au goût, la plupart des patients perdent en même temps les sensations gustatives des aliments. 92 % présentent ainsi des troubles alimentaires comme l'anorexie mentale. De plus, les odeurs construisent une partie importante de nos souvenirs et de nos émotions ; l'anosmie peut donc s'accompagner de troubles de la mémoire, d'anxiété et de dépression. La perte d'odorat est plus fréquente avec l'âge : elle toucherait 40 % des personnes âgées.

Causes de l’anosmie

Par obstruction des fentes nasales :

  • objet coincé dans la cavité nasale,
  • rhume,
  • inflammation des muqueuses (rhinite, sinusite),
  • maladie du nez et des sinus, la plus connue étant la polypose nasosinusienne (formation de polypes au niveau des muqueuses),
  • déviation de la cloison nasale (après un choc sur la face par exemple),
  • tumeur bénigne ou méningiome olfactif.

 Par altération du nerf ou du bulbe olfactif :

Dans de très rares cas, les bulbes olfactifs sont absents : il s'agit d'anosmie congénitale. Ce syndrome (dit de Kallmann), qui touche environ un homme sur 10.000 et une femme sur 50.000 est lié à un défaut génétique sur le chromosome X.

L’anosmie peut être liée à un défaut de l’organe nasal ou un problème intracrânien. © ilovecoffeedesign, Fotolia

Traitement de l’anosmie

Lorsqu'elle provient d'un facteur extérieur (rhume, sinusite...), la perte de l'odorat est réversible d'elle-même ou en soignant la cause première de la maladie. Lorsqu'elle provient de l'organe nasal, l'odorat peut être recouvert grâce à certains médicaments (corticoïdes ou antihistaminiques) ou une chirurgie du nez ou des sinus 50 % des personnes souffrant de polypose parviennent ainsi à rétablir leur odorat. Si la boîte crânienne ou si le nerf est sectionné, il n'y a malheureusement pas de solution. En cas d'anosmie partielle, une amélioration est possible grâce à des exercices stimulant conjointement l'odorat et la mémoire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi