Le coronavirus SARS-CoV-2 pourrait circuler continuellement dans la population, à l'image d'une virus saisonnier. © Salih, Adobe Stock

Santé

Coronavirus : les différents scénarios pour la suite de la pandémie

ActualitéClassé sous :Coronavirus , Epidémie , Covid-19

Alors que la première vague de l'épidémie de coronavirus se termine peu à peu dans de nombreux pays, le quotidien retrouve son rythme normal. Mais en a-t-on vraiment fini avec la Covid-19 ? Un rapport scientifique propose trois scénarios pour imaginer l'évolution de la pandémie.

« Ce virus pourrait devenir endémique dans nos communautés, il pourrait ne jamais disparaître. » Ce sont les mots de Michael Ryan, directeur des questions d'urgence sanitaire de l'Organisation mondiale de la Santé, lors d'une conférence de presse virtuelle qui a eu lieu à Genève. Certains virologues pensent aussi que la Covid-19 pourrait devenir une maladie qui réapparaît chaque année. Ce ne serait pas une exception dans la famille des Coronaviridae. Les souches de coronavirus humain OC43 et 229E sont deux agents étiologiques du rhume que beaucoup de personnes attrapent chaque hiver. De plus, l’immunité incertaine induite par le SARS-CoV-2 ne pourrait pas nous protéger totalement contre des infections futures.

Le Cidrap (Center for Infectious Disease Research and Policy) est un organisme spécialisé dans les questions de santé publique rattaché à l'université du Minnesota aux États-Unis. Plusieurs chercheurs et médecins se sont réunis pour essayer de prévoir le futur de la pandémie mondiale en se basant sur les données scientifiques actuelles (une vingtaine de publications considérées) et sur celles de l'épidémie de grippe espagnole de 1918. Trois scénarios en sont ressortis, décrits dans un rapport, mais aucun d'eux ne prédit la disparition du virus avant 2022.

Les trois scénarios envisagés par le Cidrap représentés sous la forme de graphique. L'abscisse s'échelonne de janvier 2020 à 2022 et l'axe des ordonnées représente le nombre de cas. © Cidrap

Trois scénarios sur le futur de l'épidémie de coronavirus

  • Le premier scénario est celui des « monts et vallées ». Selon celui-ci, la vague du printemps 2020 que nous connaissons actuellement sera suivie par des pics successifs et réguliers, mais moins intenses au moins jusqu'en 2021. Des mesures de confinement et de distanciation physique ponctuelles pourraient alors être nécessaires.
  • Le deuxième scénario prédit une vague de l'épidémie à l'automne-hiver 2020 et qui serait bien plus importante que la première. Elle serait ensuite suivie de plusieurs phases moins importantes de réapparition du virus en 2021. Celui-ci imposerait des mesures de confinement strictes pour ne pas saturer les hôpitaux. Dans le rapport, les scientifiques du Cidrap indiquent que ce scénario correspond à ce qui s'est passé durant la pandémie de grippe de 1918 ainsi que les épidémies de grippe de 1957 et de 2010.
  • Le dernier scénario est celui de « la combustion lente ». Sans qu'il y ait de périodicité précise, le nombre de cas et la transmission diminueraient progressivement jusqu'en 2022. Les scientifiques indiquent que des mesures de confinement ne seraient pas cruciales, bien que des infections et des décès seraient toujours possibles.

Les chercheurs indiquent que ces scénarios prédictifs pourraient être modifiés par l'administration d'un vaccin contre le SARS-CoV-2. Avec la population immunisée, la circulation du coronavirus serait nettement ralentie. De plus, ces scénarios sont basés sur des données recueillies pour les pays de l'hémisphère nord. Des facteurs de comorbidité, comme le paludisme ou la malnutrition, qui sévissent dans certains pays de l'hémisphère sud, ne sont pas pris en compte. Les chercheurs concluent que le SARS-CoV-2 pourrait circuler continuellement dans la population humaine et réinfecter de nouveaux individus chaque saison, mais avec moins de virulence.

Cela vous intéressera aussi

Coronavirus : peut-on retarder une seconde vague de l'épidémie ?  La France en est au début de son confinement alors qu'en Chine, la vie revient progressivement à la normale. Mais le pays doit désormais anticiper une seconde vague de l'épidémie de coronavirus. Une étude anglaise a simulé plusieurs scénarios de déconfinement pour limiter cette deuxième vague. Peut-on retarder son arrivée ? Réponse en vidéo !  

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !