L'abus de compléments alimentaires est dangereux pour la santé. © Lothar Dreschel, Fotolia
Santé

Vitamine D : un homme hospitalisé après une overdose de compléments alimentaires

ActualitéClassé sous :complément alimentaire , vitamines , vitamine D

Peu contrôlés et avec des bienfaits sur la santé souvent controversés, les compléments alimentaires peuvent avoir des conséquences graves quand on en abuse. Le cas clinique de cet homme en est l'exemple.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Hiver : les compléments en vitamines sont-ils nécessaires ?  Pour prévenir les infections ou lutter contre la fatigue, de nombreuses personnes prennent des vitamines à l’approche de l’hiver. Mais cette supplémentation est-elle vraiment efficace ? 

Comme on peut faire une overdose de médicaments ou d'alcool, on peut faire une overdose de compléments alimentaires, avec des conséquences sérieuses sur la santé. Le cas, extrême, de cet homme d'âge moyen – pris en charge à l'hôpital de Cardiff – en témoigne. Le patient prenait plus de 20 compléments alimentaires différents, vitamines D, K, C, B2, 9 et 6, ainsi que d'autres minéraux et probiotiques, tous à des doses bien supérieures aux recommandations. Parmi eux, de la vitamine D à hauteur de 15.000 UI, quand la dose journalière recommandée est de 400 UI pour un adulte. Un excès qui a mis sa santé en danger. 

Un cocktail de compléments alimentaires néfaste

Le patient a des symptômes depuis trois mois à son arrivée à l'hôpital et qui n'ont pas disparu après l'arrêt de son cocktail surdosé de compléments alimentaires. Il souffre de nausées, de douleurs abdominales, de diarrhée, d'une bouche sèche, d'une sensation de soif et une perte de poids impressionnante (12 kilos). Son historique médical, lourd puisqu'il a eu plusieurs maladies et infections sévères, l'a probablement fragilisé par son abus de compléments alimentaires. 

Ses analyses sanguines mettent au jour une hypercalcémie, un excès de calcium dans le sang, un surplus de créatinine qui suggère une défaillance rénale, un taux de vitamine D sept fois supérieur à la quantité requise au corps humain pour fonctionner. À partir de 375 nmol/L de vitamine D, les médecins considèrent qu'il y a une intoxication. Le dosage du patient était supérieur à 400 nmol/L. 

Après huit jours d'hospitalisation où l'homme a été réhydraté et a pris un traitement oral à base de bisphosphonates pour traiter son hypercalcémie, il a pu rentrer chez lui avec un suivi médical rigoureux. Deux mois après son admission, le calcium sanguin du patient était à nouveau dans les valeurs normales. Mais le taux de vitamine D était toujours de plus de 400 nmol/L. Avec sa demi-vie de deux mois, la vitamine D persiste longtemps dans l'organisme et les symptômes dus à une intoxication peuvent perdurer plusieurs semaines après l'arrêt de sa consommation.

Une exposition modérée au soleil permet au corps de synthétiser de la vitamine D. © Andrey Popov, Fotolia

Ce qu'il faut savoir de la vitamine D

Les intoxications à la vitamine D sont rares et la littérature scientifique sur le sujet assez réduite. Ce qui apparaît, c'est que les symptômes correspondant à une intoxication à la vitamine D sont systémiques et souvent la conséquence de l'hypercalcémie. La vitamine D est importante pour le fonctionnement normal du corps humain, elle est fourni par l'alimentation ou synthétisée grâce à une exposition au Soleil. Pour les personnes atteintes d'un déficit en vitamine D, souvent les personnes âgées ou défavorisées, ou pendant l'hiver dans les pays et régions où le taux d'ensoleillement est trop faible - en Europe du Nord par exemple -, une cure de vitamine D peut se justifier.

Selon Santé publique France, les déficits réels en vitamine D sont rares en France. Les déficits modérés, eux, sont fréquents, mais peuvent être palliés sans prendre de compléments alimentaires ; en augmentant son activité physique par exemple. Cette vitamine n'a pas non plus de bienfaits scientifiquement avérés contre la Covid-19 chez les personnes non carencées, et même au sein de cette population, les résultats sont controversés. Mais les risques liés à un surdosage, eux, sont bien réels. 


Une envie de s'évader pour l'été ? 

Pour célébrer les vacances comme il se doit, découvrez le Mag Futura au prix préférentiel de 15 € au lieu de 19 €, soit une réduction de 20% ! 

Au programme de ce numéro : une plongée au cœur de 4 thématiques scientifiques qui vont marquer 2022, de la Terre à la Lune : 

  • Quels mystères nous cache encore la Lune ?
  • Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes ?
  • Comment nourrir le monde sans le détruire ?
  • L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente ?

Le Mag Futura, c'est quoi ? 

  • Notre première revue papier de + de 200 pages pour rendre la science accessible au plus grand nombre
  • 4 questions scientifiques majeures pour 2022, de la Terre à la Lune 
  • Livraison à domicile*

*La livraison se fait en France (hors France métropolitaine), Suisse, Belgique. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !