Cela vous intéressera aussi

L'hypercalcémie correspond à l'état dans lequel le taux de calcium plasmatique dépasse la concentration de 2,6 mmol/l, dans la situation où les taux de protides et d'albuminealbumine sont dans la norme. L'hypercalcémie peut-être aiguë, auquel cas elle demande une prise en charge d'urgence, ou chronique, et ses causes peuvent être multiples, mais résultent le plus souvent d'hyperparathyroïdie (augmentation des sécrétionssécrétions de la parathormoneparathormone faisant grimper la calcémie) ou de certains cancers (myélomemyélome multiple, adénomeadénome, etc.). Autrefois, les poisons hypercalcémiants étaient utilisés comme rodenticidesrodenticides.

Hypercalcémie aiguë

L'hypercalcémie aiguë se caractérise par un taux de calciumcalcium sanguin supérieur à 3,5 mmol/l. Dans ce cas précis, la survie à court terme est engagée. Elle se caractérise par un épuisement important, des troubles du comportement, des troubles digestifs inquiétants (vomissements, douleursdouleurs abdominales, etc.) en plus d'une déshydratation. Un apport en eau et des traitements hypocalcémiants (faisant baisser la calcémie) se révèlent indispensables.

Hypercalcémie chronique

L'hypercalcémie chronique apparaît chez un patient qui a une calcémie supérieure à 2,6 mmol/l de façon récurrente. Cela se traduit par une sensation de grosse fatigue associée à des muscles peu enclins à l'effort, ainsi qu'à des signes rénaux, osseux, digestifs, cardiaques et psychologiques.