Planète

La poétique véronique petit-chêne

Diaporama - Micrographie : la vie sexuelle cachée des plantes
PhotoClassé sous :botanique , pollen , vie sexuelle
La poétique véronique petit-chêne
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Quel nom poétique ! Véronique fut d'ailleurs un prénom très populaire dans les années 1960, aujourd'hui, totalement abandonné. La véronique petit-chêne ou Fausse Germandrée est une petite plante vivace et tapissante aux fleurs bleues qui se rencontre dans les prés et les forêts claires aux abords des régions montagneuses. De la famille des Scrofulariaceae, la Veronica chamaedrys est appelée « petit-chêne » en raison de ses feuilles sinuées, c'est-à-dire dont les bords, découpés et arrondis, font penser aux feuilles du chêne. Ses fleurettes sont disposées en grappe, c'est une plante hermaphrodite avec une corolle à 4 pétales et 2 étamines qui entourent un minuscule pistil. Le fond de sa corolle est blanc, veiné de traits pour diriger les insectes pollinisateurs vers le nectar et les organes sexuels de la fleur, ce qui donnera naissance à un fruit en forme de petite capsule plate. L'artiste, ici, a microphotographié la partie supérieure de l'étamine, l'anthère, qui est sphérique. La véronique est d'une beauté éphémère, s'ouvrant le matin sur un bleu vif, rosissant au crépuscule et s'éteignant au lendemain soir.

Anthère de la véronique petit-chêne. Veronica chamaedrys. © Rob Kesseler. Tous droits réservés