Planète

Le pin voyageur

Diaporama - Micrographie : la vie sexuelle cachée des plantes
PhotoClassé sous :botanique , pollen , vie sexuelle
Le pin voyageur
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Le pin, ou Pinus, est gymnosperme comme la plupart des conifères, il ne fleurit pas et ne donne pas de fruit. Monoïque, un même sujet possède à la fois des cônes mâles sur ses branches inférieures et des cônes femelles sur ses branches supérieures. Que la pomme de pin soit mâle ou femelle, chacune des écailles des cônes abrite les organes reproducteurs. C'est au printemps que les cônes mâles des pins libèrent leur pollen sous forme de poudre jaune. Le grain de pollen, équipé de deux petits sacs d'air qui lui assurent sa flottabilité dans l'air, est transporté par le vent, c'est un mode anémogame. Il cherchera ensuite à s'engouffrer entre les écailles des cônes femelles qui s'ouvrent et sécrètent une substance piégeant le pollen. Lorsque les écailles des cônes femelles sont fécondées, elles se referment sur la graine laquelle, arrivée à maturité au bout de 8 à 24 mois selon les espèces, sera libérée. Équipé d'une petite ailette, la petite graine prendra à son tour son envol. Vous ne regarderez plus les pommes de pin comme avant ! 

Un grain de pollen de pin sur les poils d'une vigne. © Rob Kesseler. Tous droits réservés

À voir aussi :