Planète

L'astucieuse sauge

Diaporama - Micrographie : la vie sexuelle cachée des plantes
PhotoClassé sous :botanique , pollen , vie sexuelle
L'astucieuse sauge
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Bien mystérieux, ce cocon violet qui semble si moelleux et si confortable qu'on se laisserait bien s'y lover. C'est en réalité un grain de pollen de sauge et, comme la plupart des grains de pollen, il contient deux ou trois cellules et deux noyaux. De la famille des Lamiacées, le genre Salvia est innombrable, quelque 900 espèces environ, annuelles ou vivaces, arbustives. Certaines propriétés médicinales sont attribuées, depuis l'Antiquité, à la sauge officinale et à la sauge sclarée mais plus généralement, cette plante aromatique est largement employée en décoctions et infusions, également pour parfumer les plats.

Chaque plante, au fil de l'évolution du vivant, a élaboré son stratagème pour attirer les insectes pollinisateurs et assurer sa pérennité. Ainsi, la sauge a placé son nectar au fond de sa corolle afin que les insectes qui, en se frayant un passage, se frottent aux étamines et soient recouverts de pollen. Puis, repartent butiner ailleurs... Astucieux !

Pollen de sauge. Salvia. © Rob Kesseler. Tous droits réservés