Electronique, informatique, innovation sont des mots qui te parlent ? Tu aimes créer ou découvrir de nouvelles technologies ? Découvre vite comment devenir ingénieur en électronique et invente le nouvel objet indispensable du futur.
 

L'ingénieur en électronique est chargé de concevoir de nouveaux composants ou matériels électroniques, ou de participer à leur production. Il est la pièce maîtresse dans l'apparition de nouvelles innovations dans notre quotidien, que ce soit à destination du grand public ou de professionnels.

L'ingénieur électronicien peut occuper des postes très particuliers :

  • S'il travaille dans la recherche, l'ingénieur en électronique sera chargé de mettre au point des innovations technologiques en respectant notamment les délais et les coûts imposés.
  • Dans le secteur de la fabrication, l'ingénieur électronicien sera chargé de planifier et d'organiser le travail des équipes.
  • L'ingénieur d'essai sera, quant à lui, responsable de la réalisation de prototype et de son essai afin de vérifier qu'il corresponde bien à ce qui a été prévu.
  • L'ingénieur d'affaires est rattaché au service commercial. Fin connaisseur de ses produits et de leur fabrication, il conçoit du sur-mesure pour ses clients, adaptés à leurs besoins. Il est à même de mener des négociations et développer un argumentaire pour vendre ses produits.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier d'ingénieur électronicien nécessite de nombreuses compétences et qualités tant ses missions sont variées :

  • maîtriser parfaitement les composants électroniques ;
  • connaître le développement informatique et les langages de programmation ;
  • avoir une  bonne utilisation des logicielslogiciels de conception de systèmes électroniques assistés par ordinateurordinateur ;
  • maîtriser les procédures de tests électroniques ;
  • savoir travailler en équipe et avoir un bon sens relationnel ;
  • parler anglais ;
  • faire preuve de créativité et de dynamisme ;
  • mener une veille technologique.   

Le saviez-vous ?

Dans le cadre de sa formation d’Ingénieur, l’ESME Sudria propose une majeure dédiée aux innovations. De la mécatronique à l’intelligence artificielle, en passant par les systèmes embarqués, cette spécialisation s’adresse à ceux qui veulent donner vie aux innovations qui façonneront notre futur. Rendez-vous sur le site pour en savoir plus.

 

S’il est ingénieur d’essai, l’ingénieur électronique est en charge de réaliser un prototype et de le tester. @ Scanrail, Fotolia
S’il est ingénieur d’essai, l’ingénieur électronique est en charge de réaliser un prototype et de le tester. @ Scanrail, Fotolia

Les conditions de travail

L'ingénieur en électronique travaille en bureau au sein d'une équipe. Il doit maîtriser la gestion de projet et peut participer à tout ou partie du processus de création d'une nouvelle innovation. Ses horaires peuvent être denses mais sont classiques.

Comment devenir ingénieur en électronique ?

 Un bac + 5 est requis pour exercer le métier d'ingénieur en électronique. Voici le parcours possible :

  • Bac S ou STI2D ;
  • BTS Systèmes électroniques ;
  • DUT Génie électrique et informatique industrielle ;
  • Master Techniques et technologies des télécommunications ;
  • Master Systèmes électroniques, Systèmes informatiques (SESI) ;
  • École d'ingénieurs : ESME Sudria, Telecom ParisTech, Supelec, ENSEA, ESIEE, ISEP...

Le salaire d’un ingénieur électronicien

À ses débuts, un ingénieur en électronique touchera un salaire compris entre 2.700 et 3.000 euros bruts par mois en moyenne, en fonction de son employeur. Avec de l'expérience, sa rémunération pourra atteindre les 4.500 à 6.000 euros bruts mensuels.

Les perspectives d’évolution d’un ingénieur en électronique

Après plusieurs années d'expérience, un ingénieur en électronique pourra prétendre à un poste de chef de projet ou de responsable d'unité de production. Vers la fin de carrière, il pourra également s'orienter vers un poste d'ingénieur d'affaires voire de directeurs de bureaux d'études.

Entreprises qui emploient des ingénieurs électroniciens

  • sociétés de services ;
  • industrie automobileautomobile ;
  • télécommunications ;
  • secteur électronique ;
  • industrie aéronautique.