Planète

Qu'est-ce que la biodiversité ?

Dossier - Semences et création de nouvelles variétés
DossierClassé sous :développement durable , botanique , Biodiversité

Karine Clavel & Christian Saber du GNIS

-

Un enjeu majeur pour l'avenir : comment nourrir les six milliards de personnes qui peuplent la planète sans gaspiller les ressources disponibles ? Dans ce débat économique, sociétal, et environnemental, la filière des semences a un rôle essentiel à jouer.

  
DossiersSemences et création de nouvelles variétés
 

La Terre est peuplée d'une multiplicité étonnante d'êtres vivants : végétaux, animaux, et micro-organismes en constante interaction et adaptation à leur milieu.

Champs de culture au Canada. © Bosmanerwin, Pixabay, DP

La biodiversité exprime la variabilité, sous toutes ses formes, des organismes vivants : diversité des écosystèmes (déserts, récifs coralliens, forêts, surfaces cultivées...), diversité des espèces et, moins visible, diversité des gènes et de leurs assemblages. De la diversité génétique provient la diversité entre les individus.

Les espèces cultivées compose la variété des paysages © GNIS

L'ensemble des espèces végétales et animales qui nous entourent est l'expression la plus perceptible de la diversité biologique. Au sein de chaque espèce, les individus se ressemblent morphologiquement. D'un point de vue plus scientifique, l'espèce se définit comme unité de base de la classification des êtres vivants. Ses individus peuvent se reproduire entre eux et leur descendance peut également se reproduire. Au sein d'un milieu, les individus d'une même espèce forment une population ; plusieurs espèces apparentées constituent une famille (les graminées, par exemple).

La biodiversité agricole des espèces et des variétés végétales

Dès le néolithique, les hommes ont sélectionné plusieurs populations au sein de différentes espèces pour les domestiquer et les cultiver ; ils ont développé certaines qualités répondant à leurs besoins. Chez les animaux, ils ont ainsi créé des races ; et pour les plantes cultivées, des variétés. Au sein d'une espèce, ces dernières constituent des populations homogènes ayant des caractéristiques propres. Par exemple, le maïs est une plante qui, en Europe, ne peut se croiser avec d'autres espèces. En revanche, les variétés cultivées de maïs (plus de 1.000) peuvent se croiser entre elles.

Pour le monde agricole, le mot « variété » renvoie cependant à un terme très précis. Ainsi, pour être commercialisée, la variété d'une espèce cultivée doit être dénommée, identifiable (distincte des autres), homogène et stable dans le temps. Ces variétés sont créées par des spécialistes, les obtenteurs.

Différentes variétés de maïs © Keith Weller - Photo domaine public

La recherche variétale aboutit à la création chaque année de 500 nouvelles variétés en France. La diversité variétale est présentée sous forme d'un catalogue des espèces et variétés, national ou européen.

Au catalogue européen, il existe ainsi 2.500 variétés de tomates, près de 2.000 variétés de pomme de terre, 1.500 variétés de laitues, 600 variétés de chicorées, 3.800 variétés de maïs, 1.500 variétés de blé...

Cette diversité proposée aux agriculteurs s'enrichit, se diversifie et se renouvelle chaque année.

Extrait du site http://www.semencemag.fr/definition-biodiversite.html